Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" Pour le gouverneur , il trouve , je ne sais comment , plus de quarante mille écus qui lui reviennent. Une infinité de présents , des pensions , des réparations de chemins et de villes , quinze ou vingt grandes tables, un jeu continuel, des bals éternels,... "
Lettres de Madame de Sévigné à sa fille et à ses amis - Page 314
by Marie de Rabutin-Chantal marquise de Sévigné - 1806
Full view - About this book

Lettres, avec les notes de tous les commentateurs, Volume 1

Marie de Rabutin-Chantal marquise de Sévigné - 1853
...ne sais pas comment, plus de quarante mille écus qui lui reviennent. Une infinité de présents , des pensions , des réparations de chemins et de villes...fois la semaine , une grande braverie ' : voilà les états. J'oublie trois ou quatre cents pipes de vin qu'on y boit; mais, si je ne comptais pas ce petit...
Full view - About this book

Revue de Bretagne et de Vendée

1867
...écus qui lui reviennent. Une infinité de présents, de pensions, de réparations des chemins et des villes, quinze ou vingt grandes tables, un jeu continuel,...quatre cents pipes de vin qu'on y boit: mais si je ne comptais pas ce petit article, les autres ne l'oublient pas, et c'est le premier... > Ce premier aperçu...
Full view - About this book

Lettres

Marie de Rabutin-Chantal marquise de Sévigné - 1857
..., je ne sais comment , plus de quarante mille écus qui lui reviennent. Une infinité de présents, des pensions , des réparations de chemins et de villes...fois la semaine, une grande braverie * ; voilà les états. J'oublie trois ou quatre cents pipes de vin qu'on y boit : mais si je ne comptais pas ce petit...
Full view - About this book

Revue des Societes Savantes des Departements.Deuxieme Serie.TOME II.Annee ...

Revue des Societes Savantes des Departements.Deuxieme Serie.TOME II.Annee 1859-2 Semestre - 1859
...compte en ces termes des Ét;its de Bretagne tenus à Vitré en 1671 : « Une infinité de présents, des réparations de chemins et de villes, quinze ou...fois la semaine, une grande braverie : voilà les États. J'oublie trois ou quatre cents pipes de vin qu'on y boit; mais, si je ne comptais pas ce petit...
Full view - About this book

Histoire de la Révolution française, Volume 2

Louis Blanc - France - 1848
...1 Mémoire! de Bailly, t. I, p. 3. ne dit mot : voilà qui est fait... Une infinité de présents, des pensions, des réparations de chemins et de villes,...comédies trois fois la semaine , une grande braverie (luxe) , voilà les états. Il semble que tous les pavés se soient métamorphosés en gentilshommes...
Full view - About this book

Histoire et philosophie: Études accompagnées de pièces inédites

Jean Félix Nourrisson - Philosophers - 1860 - 370 pages
...continuel, des bals éternels, des comédies trois fois la semaine, une grande braverie, voilà les états. J'oublie trois ou quatre cents pipes de vin qu'on y boit; mais si je ne comptais pas ce petit article, les autres ne l'oublient pas, et c'est le premier. » Voulez-vous une...
Full view - About this book

Lettres de Marie de Rabutin-Chantal Marquise de Sévigné à sa fille et à ses amis

Marie de Rabutin-Chantal marquise de Sévigné - France - 1861
...je ne sais pas comment, plus de quarante mille écus qui lui reviennent. Une infinité de présents, des pensions, des réparations de chemins et de villes,...fois la semaine, une grande braverie* : voilà les \. Ce mot, synonyme de luxe, faste, pompe, exprimoit États. J'oublie trois ou quatre cents pipes de...
Full view - About this book

Lettres de Madame de Sévigné, de sa famille et de ses amis, Volume 2

Sévigné - Authors, French - 1862
...bel-oncle de M. d'Harouys. Il s'appelait Louis de Coulanges. Voyez la note 1 de la lettre 175. — et des villes, quinze ou vingt grandes tables, un jeu continuel, des bals éternels, descomédies trois fois la semaine, une grande braverie" : voilà les états. J'oublie quatre cents...
Full view - About this book

La France sous Louis XIV, 1643-1715, Volume 2

Eugène Bonnemère - France - 1864
...trouve, je ne sais pas comment, plus de 40,000 écus qui lui reviennent, une infinité de présents, des pensions, des réparations de chemins et de villes,...quatre cents pipes de vin qu'on y boit; mais, si je ne comptais pas ce petit article, les autres ne l'oublient pas, et c'est le premier... » Ne croyez pas...
Full view - About this book

Lettres précédées d'une notice sur sa vie, par Suard

Marie de Sévigné - 1865
..., je ne sais comment , plus de quarante mille écus qui lui reviennent. Une infinité de présents, des pensions , des réparations de chemins et de villes...fois la semaine, une grande braverie » ; voilà les états. J'oublie trois ou quatre cents pipes de vin qu'on y boit : mais si je ne comptais pas ce petit...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF