Fastes de Henri IV, surnommé le grand: contenant l'histoire de la vie de ce prince ses bons mots, saillies et reparties heureuses, ses correspondances, tant avec ses maîtresses qu'avec ses amis et les vies d'Aubigné, Lesdiguières, Mornay, Bassompierre et Crillon

Front Cover
Chez l'Auteur, 1815 - France - 586 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 111 - Je ne vous ai point appelés, comme faisaient mes prédécesseurs, pour vous faire approuver leurs volontés. Je vous ai fait assembler pour recevoir vos conseils, pour les croire, pour les suivre, bref, pour me mettre en tutelle entre vos mains; envie qui ne prend guère aux rois, aux barbes grises et aux victorieux.
Page 62 - Détester de leurs biens l'inutile abondance. Le vieillard, dont la faim va terminer les jours, Voit son fils au berceau, qui périt sans secours.
Page 65 - Oui, c'est mon propre fils , oui, monstres inhumains, C'est vous qui dans son sang avez trempé mes mains : Que la mère et le fils vous servent de pâture : Craignez-vous plus que moi d'outrager la nature? Quelle horreur à mes yeux semble vous glacer tous ! Tigres , de tels festins sont préparés pour vous. » Ce discours insensé, que sa rage prononce , Est suivi d'un poignard qu'en son cœur elle enfonce. De crainte , à ce spectacle , et d'horreur agités , Ces monstres confondus courent épouvantés....
Page 204 - Quoique je me fâche quelquefois, ajouta-t-il (avec cette candeur qui lui était naturelle), je veux que vous le souffriez, car je ne vous en aime pas moins : au contraire, dès l'heure que vous ne me contredirez plus dans les choses que je sais bien qui ne sont pas de votre goût, je croirai que vous ne m'aimez plus.
Page 486 - J'ai passé l'eau en me recommandant à Dieu, lequel par sa bonté ne m'a pas seulement préservé, mais fait...
Page 317 - ... promener par sa chambre , devisant avec l'un et l'autre : tout d'un coup il dit : « Baillez-moi ma chaise, je sens une grande faiblesse; » il ne fut pas assis qu'il perdit la parole, et soudain après il rendit l'âme assis.
Page 417 - C'est ce fidèle chien qui apprit de nature A faire des amis et des traîtres le choix. C'est lui qui les brigands effrayait de sa voix, Des dents les assassins; d'où vient donc qu'il endure La faim, le froid, les coups, les dédains et l'injure, Payement coutumier du service des rois ? Sa fierté, sa beauté, sa jeunesse agréable, Le fit chérir de vous, mais il fut redoutable A vos...
Page 297 - Le vendredi 26 de ce mois, fut jouée à l'hôtel de Bourgogne à Paris une plaisante farce, à laquelle assisterent le Roy, la Reine, et la plupart des princes, seigneurs et dames de la cour.
Page 330 - Partagez ma couronne, Le prix de ma valeur; Je la tiens de Bellone : Tenez-la de mon cœur. Cruelle départie! Malheureux jour ! C'est trop peu d'une vie Pour tant d'amour.
Page 556 - Pends-toi , brave Crillon ; nous avons combattu à Arques , et tu n'y étais « pas... Adieu , brave Crillon ; je vous aime à tort et à travers

Bibliographic information