Page images
PDF
EPUB

(ij) force appliquée à ce bras comme lévier, en considérant le matériel, tant de la plaque que du bras et de la surface dans toute l'abstraction mathématique, c'est-à-dire comme parfaitement rigide ou non élastique, et comme infrangible ou ne pouvant se rompre. Par M. Vène, officier du génie en France. Bruxelles , P. J. De Mat, 1822 , in-4, pp. 16, figures.

Mémoire sur la question : Un corps étant suspendu à l'extrémité d'une corde dont l'autre extrémité est attachée à un point fixe , si on lui fait décrire un arc de cercle quelconque autour de l'extrémité fixe, et qu'on lui imprime en outre un mouvement de projection, on demande la nature de la courbe à double courbure que décrira ce corps dans l'hypothèse de la résistance de l'air en raison du carré de la vitesse. Par M. J. Pirard , ingénieur du Waterstaat, à Namur. Bruxelles, P. J. De Mat, 1822, , in-4, pp. 34.

COURONNÉ

EN RÉPONSE A CETTE QUESTION PROPOSÉE PAR L'ACADÉMIE ROYALE DE BRUXELLES:

QUEL A ÉTÉ L'ÉTAT DE LA POPULATION, DES FA( BRIQUES ET MANUFACTURES , ET DU COMMERCE ( DANS LES PROVINCES DES PAYS-BAS, PENDANT LES « Xyme ET Xvime SIÈCLES? »

PAR FR. BARON DE REIFFENBERG.

M

BRUXELLES,

P. J. DE MAT, IMPRIMEUR DE LACADÉMIE ROYALE DE BRUXELLES

ET DE L'UNIVERSITÉ DE LOUVAIN.

M

INTRODUCTION.

Le bonheur de notre république consiste dans la prospérité du Commerce, de la Pêche, des Manufactures et de la Navigation.

Mémoires de JEAN DE WITT.

L'Histoire afflige presque toujours celui qu'elle éclaire : elle épouvante nos regards par le tableau des crimes et des ravages de l'ambition; les gémissemens des peuples, leurs plaintes qui n'ont point perdu de leur force en traversant les âges, forment autour de nous un concert d'indignation et de douleurs. Qu'il est doux alors de se reposer de ce spectacle funèbre, en contemplant l'image de la paix, de se consoler des fureurs de l'homme, en étudiant les efforts de son industrie! Ici, la guerre porte la desolation et la mort; là, le commerce répare les ruines de la veille, et ramène l'abondance dans ces contrées qui fument d'un carnage récent; d'un côté le pouvoir exile la justice qui l'accuse, les connaissances qui servent à le mesurer et à lui assigner des limites ; d'un autre le commerce, ami de la liberté, établit des lois protectrices et fertilise les sciences et les arts. En rapprochant des scènes si différentes, on apprend à pardonner à ses semblables , et le présent s'efforce de vaincre le passé. Nous ressemblons à ce philosophe, qui, jeté par la tempête sur une plage inconnue, se rassurait à la vue de quelques figures géométriques gravées dans le roc et s'écriait : « voilà des » pas d'homme! » Ne suivons point le passage de l'homme au milieu des cités embrasées, des champs détruits, des monceaux de morts, mais dans tout ce qu'il a fait pour le bonheur de la société : ces traces glorieuses sont empreintes sur le front des monumens consacrés à l'utilité publique, dans le sillon de la charrue, dans ces codes où l'équité a rassemblé ses oracles, et même sur la surface mobile des mers. Voilà ce qu'il faut interroger; et, si dans nos recherches nous heurtons un cadavre ou un débris, détournons bien vîte les yeux : qu'une route apla

« PreviousContinue »