La Bible dans l'Inde: vie de Iezeus Christna

Front Cover
Lacroix, 1876 - Bible - 391 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Common terms and phrases

Popular passages

Page 368 - Mais Jésus lui répondit : Retire-toi, Satan, car il est écrit : Vous adorerez le Seigneur votre Dieu, et vous ne servirez que lui seul.
Page 367 - L'homme ne vit pas seulement de pain , mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. » Le Diable , alors, le transporta dans la Ville Sainte et le mettant sur le haut du. temple, il lui dit : «Si vous êtes le Fils de Dieu, jetez-vous en bas, car il est écrit qu'il...
Page 45 - Néanmoins, si, pendant ce délai, ou avant que le besoin de l'emprunteur ait cessé , il survient au prêteur un besoin pressant et imprévu de sa chose, le juge peut, suivant les circonstances, obliger l'emprunteur à la lui rendre.
Page 232 - Lorsque ce Dieu s'éveille , aussitôt cet univers accomplit ses actes ; lorsqu'il s'endort , l'esprit plongé dans un profond repos , alors le monde se dissout >. 53 « Car, pendant son paisible sommeil, les...
Page 220 - Celui que l'esprit seul peut percevoir, qui échappe aux organes des sens, qui est sans parties visibles, éternel, l'âme de tous les êtres, que nul ne peut comprendre, déploya sa propre splendeur.
Page 367 - Alors Jésus fut conduit par l'Esprit dans le désert , pour y être tenté par le diable.
Page 45 - Si la chose se détériore par le seul effet de l'usage pour lequel elle a été empruntée , et sans aucune faute dela part de l'emprunteur, il.n'est pas tenu de la détérioration.
Page 39 - Partout où les femmes sont honorées, les Divinités sont satisfaites; mais lorsqu'on ne les honore pas, tous les actes pieux sont stériles.
Page 186 - L'être qui existe par sa propre volonté a créé lui-même les animaux pour le sacrifice ; et le sacrifice est la cause de l'accroissement de cet univers; c'est pourquoi le meurtre commis pour le sacrifice n'est point un meurtre.
Page 5 - L'objet de ce livre est de montrer que l'Inde est le berceau du monde, et que « nous y retrouvons toutes les traditions poétiques et religieuses des peuples anciens et modernes : le culte de Zoroastre et les symboles de l'Egypte, les mystères d'Eleusis et les prêtresses...

Bibliographic information