Le zombi du Grand-Pérou, ou la comtesse de Cocagne

Front Cover
Jouaust, 1862 - 60 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page xi - Le barbare Destin qui me livre la guerre, Et qui me fait courber sous le poids de ses fers, M'a fait naître poète errant par l'Univers, Au son des doux accents que le Parnasse enserre. J'ai passé tout mon temps sous le dieu du tonnerre, Où j'ai sans
Page xlvi - de Brème, en vers burlesques ; dédiée à Monsieur Besson, Chef de la Troupe de Musiciens et de Violons de Sa Majesté le Roi de Dannemarc, de Norvègue, etc. A Leyde, chez
Page xlviii - sa trente-neuvième année, on oserait croire qu'elle laissa tomber l'administration de sa maison à la merci de quelques hommes de mœurs faciles et d'un esprit peu timoré, car presque toutes ces merveilles
Page vi - doute pour faire entendre qu'il frappait à tort et à travers, comme une corneille qui abat des noix, suivant le proverbe vulgaire.
Page xxv - l'inhabileté de l'ouvrier, mais encore le tirage, qui laisse des lignes à peine marquées et des lettres entièrement blanches, ne peut avoir été fait sur une presse ordinaire.
Page lii - Lettre philosophique, par M. de V*** (Voltaire), avec plusieurs pièces galantes et nouvelles de différents auteurs. A Paris, aux dépens de la Compagnie,
Page xix - Ce passage n'est pas le seul qui rappelle le ton de certaines descriptions des livres du marquis de Sade. » Cette rigueur et cette sévérité nous paraissent pour le moins exagérées. Certes, nous ne voulons pas nous faire l'apologiste de Corneille Blessebois, proclamer ses mœurs comme des exemples à suivre, et ses écrits comme des modèles de goût et de décence ; mais le Zombi reste bien au-dessous des
Page xlvii - et que l'édition de Blessebois, par exemple, est apocryphe et bâtarde. * Mais c'est qu'on oublie que la veuve de Jean n'était pas morte, qu'elle avait eu probablement sa part au pacte de société des deux Elzeviers, et qu'à la mort de son mari elle dut rentrer dans sa propriété. Qu'elle ait
Page 7 - COMTESSE DE COCAGNE HISTORIETTE La femme belle et insensée est comme un anneau d'or au museau d'une truie. Ces paroles de Salomon conviennent
Page xxxv - La Victoire spirituelle de la glorieuse sainte Reine remportée sur le tiran Olibre. Tragédie

Bibliographic information