Enjeu électoral et recomposition politique au Congo-Brazzaville

Front Cover
L'Harmattan, 2009 - Congo (Brazzaville) - 360 pages
0 Reviews
En 1991, la République du Congo est parvenue à clore les trois décennies de pouvoir oligarchique ou monocratique, dominées par le parti unique, le Parti Congolais du Travail, à l'occasion de la Conférence nationale souveraine. Malheureusement, les crises politiques et les conflits armés de ces dernières années ont remis en cause certains acquis démocratiques et permis l'émergence d'une nouvelle forme de gestion de l'Etat : le banditisme politique et la légitimation électorale comme forme de recomposition politique. La séquence ouverte par le coup d'État militaire de 1997 a laissé la voie à l'instauration d'une transition flexible dès 1998 et à la relance du processus démocratique en 2002. Les élections organisées en 2002 ont contribué en partie à la redéfinition de l'univers politique de l'après-guerre : le bricolage des alliances, le verrouillage du système électoral, l'exclusion des opposants politiques, légalisation politique et repositionnement de nouveaux acteurs sur la scène politique. Celles de 2007 vont présenter diverses facettes analysées dans ce travail. Cet ouvrage s'attache à décrire les stratégies électorales des forces politiques en présence au Congo depuis 1946, les repositionnements politiques des années 1990 et enfin la nouvelle géopolitique électorale congolaise post-guerre civile de 1997.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Bibliographic information