Mémoires pour servir à l'histoire d'un genre de polypes d'eau douce, à bras en forme de cornes, Volume 1

Front Cover
chez Jean & Herman Verbeek, 1744 - Hydromedusae - 324 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 263 - Ce n'est pas tout encore. Que dire d'un animal qu'on peut retourner comme un gant sans qu'il ait cessé de vivre? Or, Trembley nous apprend que son hydre subit cette opération sans en paraître très-incommodée. « J'ai vu, dit-il dans son quatrième mémoire, un polype retourné qui a mangé un petit ver deux jours après l'opération.
Page 231 - LA fécondé partie, après s'être un peu ;, étendue, eft pour l'ordinaire ouverte à fon „ bout antérieur, les bords de l'ouverture font „ un peu renverfés en dehors. Ils fe replient „ enfuite en dedans ; & le repli qu'ils for„ ment, fert à boucher l'ouverture dont je viens de parler.
Page 193 - QU'IL n'eft pas non plus fécondé de cette manière », par un autre jeune , qui fort de la même Mère en même », tems que lui.
Page 154 - Mère , s'£„' treïïît peu à peu , il s'étrangle , & enfin il „ "ne parole la toucher que par un point. Le „ jeune Polype qui dans fes commencemens „ étoit beaucoup plus large à fon bout pofté...
Page 80 - Réaumur a donné ce nom à des infecles ( vers aquatiques ) , qui n'ont <jue fept à huit lignes de longueur. Ils font remarquables par une trompe ou dard charnu qu'ils portent en devant de leur tête , & qu'on ne trouve pas aux millepieds des autres efpeces : ils fe foutiennent dans l'eau & y nagent au moyen des inflexions qu'ils font faire à leur corps avec vîtefle ; ils fe repofent & ils rampent fur tous les corps qu'ils rencontrent. M.
Page 177 - Tout le groupe, formé par cette mere, &. par fes dix-neuf petits, avoit pour le moins un pouce & un quart de long, & un pouce de large.
Page 126 - Après avoir nourri pendant quelque teins des Polypes, j'eus lieu d'être persuadé, que cette variété de couleur venoit, non seulement du plus ou du moins de nourriture que je donnois à ces animaux, mais aussi de la diversité de la couleur même des alimens qu'ils prennoient." (p. 126). Also, " les grains, qui se trouvent en abondance dans la peau des Polypes, sont colorés : c'est de leur couleur que dépend celle des Polypes ; et la leur dépend de celle du suc nourricier que ces animaux tirent...
Page 256 - ... mouillé, pour que le Polype ne s'y colle pas trop : je le force à fe contracter de plus en plus, & je contribue par cela même à faire élargir l'eftomac & la bouche.
Page 175 - ObferObfervations de l'Auteur , qu'un jeune Polype peut , quatre ou cinq jours après qu'il a commencé à fortir de fa Mère , avoir luimême un Petit qui commence à pouffer , c'eft-à-dire , qu'on peut voir tous les quatre ou cinq jours une nouvelle Génération de Polypes. On juge bien qu'il faut fuppofer pour cela , que tous les Polypes produifent des Petits , qu'ils foient tous Mères ; & c'eft aufîî ce que prouve l'Auteur.
Page 308 - Naturaliftes aveuglés par les principes qu'ils a voient adoptés, ont regardé ce qu'on difbitde ce Ver, comme une fable fi ridicule , & fi contraire à la Nature , qu'ils n'ont pas même fait une feule expérience p.our BROVANDE ( Jnf.

Bibliographic information