Nouvelle collection des mémoires pour servir à l'histoire de France depuis le XIIIe siècle jusqu'à la fin du XVIIIe: précédés de notices pour caractériser chaque auteur des mémoires et son époque, suivi de l'analyse des documents historiques qui s'y rapportent

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 257 - Donnez aussi ordre à ce qu'il faut pour mes escuries , c'est pitié de voir comme je suis de ce costé là , comme aussi à ce qui est necessaire pour mes lui bil IciiH'ns , d'autant que je suis tout nud ; et il me semble qu'il n'est pas raisonnable que m'employant, comme je fais, pour le salut de la France, je sois ainsi traité. Je vous recommande ces trois choses là et vous prie de les affectionner si vous m'aimez et desirez me faire service agreable. Adieu , ete. Au camp devant Amiens, ce 8...
Page 226 - ... lement et ne vous en donne advis aussi-tost. — « Or sus, mon cousin, repartit le Roy, je le croy; « et afin que vous me puissiez aimer et servir lon« guement , allez vous en reposer , rafraischir et « boire un coup au chasteau , car vous en avez bon « besoin ; j'ay du vin d'Arbois en mes offices , dont « je vous en envoyeray deux bouteilles, car je sçay « bien que vous ne le hayés pas ; et voyla Rosny que « je vous baille pour vous accompagner , faire l'hon...
Page 108 - Jacquinot , qu'il estoit encore au lict, et vous ayant fait seoir au chevet d'iceluy, vous dit : « Hé bien ! mon amy, que dittes-vous « de tant de menées qui se projettent contre ma «conscience, ma vie et mon Estat; car pour « moy, selon que je voy les esprits de ceux que «j'ay essayé d'obliger en toutes manieres, dis...
Page 267 - MONSIEUR de Rosny , il se commet plusieurs abus et desordres en l'administration de mes finances , qui procedent de diverses causes ; mais celle qui leur donne plus de couleur , et qui en effet produit plus de mal , est celle qui est fondée sur les non-valeurs que les comptables disent estre et se trouver par chacun an en la recepte de leurs charges , car ordinairement ils s'en servent pour s'excuser d'acquitter les despenses qui leur sont commandées ; et comme autres qu'eux ne verifient si lesdites...
Page 318 - ... la France des fruicts par elle desirez. Mais maintenant que les choses sont changées, par un benefice du ciel, et que je ne doute nullement de la prudence du Roy et du sage conseil de ses ( bons serviteurs pour faire une...
Page 320 - ... qu'elle portoit une condition qui de sa propre nature la rendoit nulle de toute nullité , n'estant qu'une asseurance de l'espouser au cas que dans un an il eut d'elle un enfant masle. Laquelle ayant leue vous vous en revinstes vers le Roy, ce papier tout ployé à la main ; lequel vous ayant demandé ce qu'il vous en sembloit , vous luy respondistes n'avoir pas assez medité sur une tant importante affaire en son affection , pour en dire ce qu'il vous en sembloit : « La , la , vous dit le Roy...
Page 294 - Wirtem« berg , Gondy pour le duc de Florence , ma sœur et « mon compere, je croiray le semblable du reste ; et « pour en avoir une preuve il faut faire venir mon« sieur le connestable qui ne fait que de partir pour « aller chez ma sœur ; car c'est un de ceux qui m'en « parle plus souvent.
Page 372 - ... moyen de donner à leurs enfans , mais aux fils et filles de ces gens de robe longue , financiers et secretaires , desquels les peres ne faisoient que de sortir de la chicane , de la marchandise , du change , de l'ouvroir et de la boutique, ce qui enfin abastardiroit de sorte toute la vraye noblesse , qu'il ne se trouveroit plus de gentils-hommes qui ne fussent mestifs...
Page 80 - fermeté de leurs cœurs, la force et la vigueur « de leurs bras , et l'affilé trenchant de leurs « espées , sont appuits qui maintiennent et illus...
Page 248 - sçay bien gré des bonnes esperances d'un heu« reux succez que vous prenez et voulez essayer « de faire prendre aux autres ; mais tout cela ne « sont que langages et papiers , et le mal qui « nous presse n'est pas, comme je vous en ay dit « un mot , de la qualité de ceux qui se guerissent

Bibliographic information