La clef de la case l'Oncle Tom: contenant les faits et les documents originaux sur lerequels le roman est fondé, avec les pièces justificatives

Couverture
Aux Bureaux du Magasin Pittoresque, 1853 - 399 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières


Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 336 - Les lois qui empêchent les esclaves d'apprendre à lire produisent sans doute parmi eux beaucoup d'ignorance et d'immoralité. Mais la publication et la circulation, dans les États dont il s'agit, de livres où étaient écrits certains principes d'abolition et d'émancipation, — telle est la vraie cause pour laquelle ces lois ont été promulguées. • Partant de là, M. Smylie conclut que l'ignorance et les vices de la population esclave, — conséquences des lois susdites, — ne sont en...
Page 65 - Il a fait naître d'un seul sang » tout le genre humain, pour habiter sur toute «•l'étendue de la terre, ayant déterminé les » temps précis et les bornes de leur habitation...
Page 331 - Écritures de la même façon que ceux du père et de l'enfant, du mari et de la femme, l'existence même de l'esclavage n'est pas opp.osée à la volonté divine, et quiconque a une conscience trop tendre pour reconnaître la légitimité de cette relation est juste plus qu'il ne convient, et sage au delà de...
Page 112 - ... 26. Car si quelqu'un rougit de moi et de mes paroles, le Fils de l'homme rougira aussi de lui, lorsqu'il viendra dans sa gloire , et dans celle de son Père et des saints anges.
Page 373 - Vous m'appelez Maître et Seigneur; et vous dites bien, car je le suis. Si donc je vous ai lavé les pieds, moi, le Seigneur et le Maître, vous devez aussi vous laver les pieds les uns aux autres; car je vous ai donné un exemple, afin que vous fassiez comme je vous ai fait.
Page 137 - QU'EST-CE QUE L'ESCLAVAGE? Voici ce que les codes répondent à cette question : • Un esclave, dit la loi de la Louisiane, est un être humain en puissance d'un maître auquel il appartient. Le maître peut le vendre , disposer de sa personne, de son industrie, de son travail. L'esclave, lui, ne peut rien faire, rien posséder, rien acquérir qui ne profite à son maître. • La loi de la Caroline du Sud dispose: «Les esclaves seront concédés, vendus, saisis, réputés et adjugés par les tribunaux...
Page 220 - ... 10 Vous comparaissez tous aujourd'hui devant l'Eternel votre Dieu, les chefs de vos tribus, vos anciens, vos officiers, et tout homme d'Israël, 11...
Page 343 - L'esclavage établit des rapports innocents et légitimes, comme ceux de père et d'enfant, de mari et de femme, ou toute autre relation autorisée par la société. (Harmony Presbytery , Caroline du Sud.) 2° L'esclavage s'accorde parfaitement avec les plus fraternels égards pour le bien-être de l'esclave. (Charleston Union Presbytery, Caroline du Sud.) 3°...
Page 222 - Sésan n'eut point de fils, mais des filles. Or il avait un serviteur égyptien nommé Jarhah; et Sésan donna sa fille pour femme à Jarhah, son serviteur, et lui enfanta Hattaï.
Page 318 - Le 15 mai, de chez moi, une négresse nommée FANNY. Cette femme a vingt ans , elle est d'une taille assez élevée. Elle sait lire et écrire, et par là se trouve en état de se fabriquer de fausses passes. Elle a emporté avec elle une paire de boucles d'oreilles, et une Bible reliée en rouge. Elle est trèspieuse. Elle prie beaucoup, et on la croyait heureuse et contente; elle est aussi blanche que la plupart des femmes blanches, avec des cheveux blonds et lisses et des yeux bleus : elle peut...

Informations bibliographiques