Le cycle de la croisade et la famille de Bouillon ...

Front Cover
Mme ve E. Belin, 1877 - Bouillon family - 274 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 137 - vulgo dicitur sementivam eis fuisse originem, eo quod a » vero videatur deficere talis assertio (liv.
Page 249 - Bourges : ces trois personnages sont empruntés à la vaste compilation où s'entremêlent de la façon la plus étrange le roman, l'épopée et l'histoire, la traduction française de Guillaume de Tyr, les Chansons d'Antioche et de Jérusalem, la légende du...
Page 156 - Mais ne lor convenra avoir nule cremanche, Ja n'ierent abatu par escu, ne par lanche, Se del chisne ne vient la premiere naissance : Sor ax gist tos li sors et la seneQanche.
Page 164 - Et la oirez comment li Temples fu peuplés Et l'Ospital aussi, la ou Dieu fu sacrés. Ci finerai mon livre ou dit en ay assés: Tous ceulz qui l'ont oy et celles de tous lés 9890 Soient après leurs jours es sains cieulx couronnés.
Page 217 - Salahadins, qui creoit en Mahon, Amena si grant poeple de la geste Noiron, Qu'il conquesta par force le temple Salemon. Et Acre et Tabarie, et la chité d'Ascalon, Puis passa decha mer avoec le duc Huon, Et Jehan de Ponthieu, qui coer ot de lion, Au tornoy à Cambrai [...] ce sceit on, Et voilt faire le pais o son poeple félon, Mais bien li deffendirent li .xiij.
Page 157 - PHELIPES, aura non, si conquerra assés Sor Crestienes gens donjons et fremetés; De tot le mont fust sires, ja ne fust trestornés, Se ne fust avarisse dont il ert encombrés. De cestui quidai bien, quant mes sors fu jetés Qu'il brisast Mahomet les flans et les costés, Et qu'il alast par tot et fust rois coronés. Si fesist il tres bien, ja n'en fust retornés, Se ne fust .1. lignages qui le prendra en hés : Par celui sera mors se bien n'en est gardés. Biax niés, en cel siege iert moult grant...
Page 50 - ... lor maisseles: Lors s'adoubent ensanble des aubers et des elmes Et çaignent les espees, si sont mises les sieles, Et sont .LX. mil quant issent des herberges. La peiissiés veïr et dames et puceles 260 Emplir les boudais d'eve a pos a escuieles Et issirent des loges: les routes furent bêles.
Page 210 - Or vous dirons des .n. fontaines qui keurent vers le mer de Galilée. Ains qu'eles entrent en la mer, s'asamblent et vienent tout à une. L'une des .n. fontaines a à non Jour, et li autre a à non Dain; et quant eles s'asamlent, si a à non Jourdain.
Page 50 - Car ce fu grans meschiés, nel mescreés vos mie, De .x. mile à .L., queque nus vos en die. Moult fu grande la proie que Franchois acoillirent. Le val de Josaphas arrière revertirent. Chil de Jherusalem à bataille en issirent, Paien et Sarrasin qui moult fort s'esbaudirent; .L. mile furent qui Damledeu haïrent. Sonent tabors et timbres, cil cor d'arain tentirent, Ches valées resonenl et cil tertre bondirent.
Page 254 - Les généalogies avecque les gestes et nobles faicts d'armes du très preux et renommé prince Godeffroy de Boulion et de ses chevaleureux frères Baudoin et Eustace yssus et descendus de la très noble et illustre lignée du vertueux Chevalier au Cygne, etc.

Bibliographic information