Page images
PDF
EPUB

DE

M&USTTdMŒIE BHJ ©AMAIDA»

EN QUATRE PARTIES.
QUATRIEME PARTIE.

Depuis le départ du Général Provost
jusqu'à celui du Comte Dalhousie.

A l'usage des Écoles Elémentaires.

[merged small][ocr errors][merged small]
[graphic]

DISTRICT DB QUEBEC,

Bbmas Sd FuMONcninx, Le 21 Mai 1835. Qu'il ion Noiairb que le vingt-et-un de Mai dans l'année mil huit cent trente trois, PeteV Ruthven et William Ruthven Fapatiers et associés faisant Commerce sous le nom et raison de Peter et William Ruthven, résidans en la Cité de Québec, ont déposé dans ce Bureau le Titre d'un Livre le Titre du quel est dans les mots suivant, savoir : " Abrégé de l'Histoire du Cana** da, en quatre parties, Quatrième partie, depuis la depart du "Général Provost jusqu'à celui du Comté Dalhousie a l'usage des *' Ecoles Elémentaires, par Jos. Fr. Perrault, Protonotaire," au «ujet du quel ils reclament le droit de propriété comme propriétaires, Enregistré en conformité a l'Acte Provincial, intitulé "Atte pour protéger la propriété littéraire."

PERRAULT & BURROUGHS,

Frotonotaires de la Cour du Banc du Roi du District de Québec.

CHAPITRE I.

Evénements depuis le départ du Général Provost jusqu'à l'arrivée du Comte Dalhousie.

Il n'y a eu aucun événement assez marquant, depuis le départ de Sir Geo. Provost jusqu'à l'ouverture da Parlement Provincial le 26 Janvier 1816j sous l'administration de Sir Gordon Drummond, pour être mentionné dans cet Abregé de l'histoire du Canada.

La harangue de Son Excellence aux deux Chambres du parlement contenoit en substance : " qu'il avoit plu à Son Altesse Royale le Prince Regent de lui commettre l'administration du Gouvernement de la province, à laquelle il étoit d'autant plus attaché qu'il étoit né dans sa Capitale.

"Qu'il ne pouvoit donner de détails favorables sur l'indisposition de notre vénérable Souverain, si ce n'étoit que Sa Majesté ne ressentait pas de douleurs violentes et que sa tranquillité n'étoit pas troublée.

"Que l'exil de l'usurpateur et les efforts des puissances procureroient à l'Europe entière une prospérité permanente.

"Qu'il recommandoitlerenouvellementde l'acte de • la milice et de ceux qui étoient sur le point d'expirer que l'on jugeroit nécessaires et avantageux.

"Que l'on a dû voir, avec satisfaction, que le gouvernement exécutif avoit rempli sa promesse envers

« PreviousContinue »