La France sous ses rois: essai historique sur les causes qui ont préparé et consommé la chute des trois premières dynasties, Volume 3; Volumes 1574-1674

Front Cover
Mme. J. Buynand née Bruyset, 1810 - France
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 126 - C'est une envie qui ne prend guère aux rois, aux barbes grises et aux victorieux...
Page 452 - Je ne connois puissance sous le ciel qui soit capable de me faire avancer un pas par un chemin de cette sorte ; et il me peut bien arriver du mal, mais non pas une impression de crainte.
Page 68 - Quoi ! sire ! on vous conseille de monter sur mer , comme s'il n'y avait pas d'autre moyen de conserver votre royaume que de le quitter! Si vous n'étiez pas en France, il faudrait percer au travers de tous les hasards et de tous les obstacles pour y venir : et , maintenant que vous y êtes , on voudrait que vous en sortissiez! Et vos amis seraient d'avis que vous fissiez de...
Page 182 - Vous ne me connaissez pas maintenant, vous autres; mais je mourrai un de ces jours; et quand vous m'aurez perdu vous connoitre/ lors ce que je valois, et la différence qu'il ya de moi aux autres hommes.
Page 131 - ... je vous veux bien dire l'état où je, me trouve réduit, qui est tel que je suis fort proche des ennemis, et n'ai quasi pas un cheval sur lequel je puisse combattre, ni un harnais complet que je puisse endosser. Mes chemises sont toutes déchirées, mes pourpoints troués au coude, ma marmite est souvent renversée, et depuis deux jours je dîne et soupe chez les uns et les autres...
Page 9 - ... bref, c'est un Turc par la tête, un Allemand par le corps, une harpie par les mains, un Anglais par la jarretière, un Polonais par les pieds et un vrai diable en l'âme 1.
Page 68 - Sire,) nous sommes en France; il nous y faut enterrer : il s'agit d'un royaume, il faut l'emporter ou y perdre la vie; et quand même il n'y aurait point d'autre sûreté pour votre personne sacrée que la fuite, je sais bien que vous aimeriez mieux mille fois mourir de pied ferme que de vous sauver par ce moyen.
Page 142 - Faisons bien, vous et moi ; allez par un chemin, et moi par l'autre : si nous nous rencontrons, ce sera bientôt fait. Mes prédécesseurs vous ont donné des paroles avec beaucoup d'apparat ; et moi, avec ma jaquette grise, je vous donnerai des effets. Je suis gris au dehors, mais tout or au dedans.
Page 69 - ... il reculera; si vous vous présentez au port de la Rochelle en homme qui se sauve, vous n'y trouverez que des reproches et du mépris. Je ne puis croire que vous deviez plutôt fier votre personne à l'inconstance des flots et à...
Page 104 - Napolitains : un asyle et seure retraite de voleurs, meurtriers et assassinateurs, ne veux tu jamais te ressentir de ta dignité, et te souvenir qui tu as été, au prix de ce que tu es ? Ne veux-tu jamais te guérir de cette frénésie , qui pour un...

Bibliographic information