Chronique de la régence et du règne de Louis XV (1718-1763): ou, Journal de Barbier ...

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 333 - ... enjoint à tous ceux qui en ont des exemplaires de les apporter au greffe de la Cour, pour y être supprimés...
Page 504 - Parlerai-je d'Iris? Chacun la prône et l'aime; C'est un cœur, mais un cœur... c'est l'humanité même! Si d'un pied étourdi quelque jeune éventé Frappe, en courant, son chien qui jappe épouvanté...
Page 253 - Ordonne que le présent arrêt sera imprimé, publié et affiché partout où besoin sera, et copies collationnées...
Page 504 - Les toits de toutes les maisons dans la Grève, et les cheminées même , étaient couverts de monde. Il ya eu un homme et une femme qui en sont tombés dans la place et qui en ont blessé d'autres. On a remarqué qu'il y avait beaucoup de femmes , et même de distinction...
Page 270 - Je prends bien les avis de tous mes serviteurs : lorsqu'on m'en donne de bons, je les embrasse; et si je trouve leur opinion meilleure que la mienne, je la change fort volontiers. Il n'ya pas un de vous que quand il...
Page 54 - ... enjoignons à notre Parlement de tenir la main à ce que , d'aucune part, il ne soit rien fait, tenté, entrepris ou innové qui puisse être contraire à ce silence et à la paix que nous voulons faire régner dans nos États, lui ordonnant de procéder contre les contrevenants, conformément aux lois et ordonnances.
Page 500 - Chastel à faire amende honorable devant la principale porte de l'église de Paris, nu en chemise, tenant une torche...
Page 406 - M. le duc d'Orléans, M. le prince de Condé et M. le comte de La Marche s'enfermèrent avec le roi.
Page 251 - Je suis toujours étonnée d'entendre mettre en avant leur prétendu honneur pour ne pas faire ce que le roi désire, ce qu'il veut, ce qu'il ordonne, et ne pas considérer qu'il est du véritable honneur de remplir les devoirs de son état, et de faire cesser le plus tût qu'il est possible le désordre qui règne dans toutes les parties de l'administration, par le défaut de justice.
Page 163 - ... sur des matières qui ne peuvent être agitées sans nuire également au bien de la religion et à celui de l'État...

Bibliographic information