Réforme ou révolution ?: Le projet national de José Rizal (1861-1896) pour les Philippines

Front Cover
Connaissances et Savoirs, Feb 27, 2012 - Nationalism - 796 pages
0 Reviews
Héros national des Philippines, José Rizal naquit dans l’île de Luzon, au sein d’une famille aisée. Il mourut fusillé à Manille en 1896, accusé par les Espagnols d’avoir fomenté l’insurrection qui devait conduire à la rupture de 1898 entre les Philippines et l’Espagne. Exécuté comme un révolutionnaire dangereux pour l’intégrité de la nation espagnole, érigé en martyr revendiqué par le "Katipunan", mouvement séparatiste philippin, jugé à l’aune de ses deux romans: "Noli me tangere et El Filibusterimo", il reste considéré comme le chantre du réformisme et de l’assimilationnisme. Mais qui était vraiment le Rizal qui tomba sous les balles espagnoles? Ce livre est issu de ce paradoxe politique. Il veut rendre le processus de maturation politique de Rizal face à l’Espagne et définir les contours de son projet national. Outre l’analyse de son parcours politique qui révèle sa continuité intellectuelle, d’autres questions sont examinées: revendication de la culture tagal, rôle du catholicisme, remise en cause du colonialisme. L’auteur s’attache surtout à re-situer les Philippines dans le contexte général de l’Asie du Sud-Est et de l’histoire de l’empire colonial espagnol.
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Préface 11 Introduction 17 Approche méthodologique 19 Une introduction aux Philippines 24 Rizal lhomme ses écrits et les exégètes
36
Liminaire
55
Chapitre 1
63
Biñan 78 Léveil à une réalité coloniale discriminatoire 78 Léducation comme prérequis 83 Chapitre 2
114
Copyright

Common terms and phrases

About the author (2012)

Hélène Goujat, maître de conférences en espagnol à l’Université d’Angers depuis 2006, enseigne la langue espagnole et la civilisation latino-américaine. Ses recherches portent sur l’histoire de l’ancien empire colonial espagnol, et plus précisément sur sa variante sud-est asiatique, aux Philippines, dans laquelle la trajectoire, méconnue en France, de José Rizal, considéré comme le père de l’indépendance philippine, brille d’une lumière très particulière qu’elle a souhaité partager ici.

Bibliographic information