Sexdecim satiræ: Satiræ 9-16

Front Cover
Colligebat N. E. Lemaire, excudebat Rignoux, 1825
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 51 - Conatus non poeniteat votique peracti ? Evertere domos totas, optantibus ipsis, Di faciles. Nocitura toga, nocitura petuntur Militia. Torrens dicendi copia multis, Et sua mortifera est facundia. Viribus ille 10 Confisus periit admirandisque lacertis.
Page 55 - Augustum. iam pridem, ex quo suffragia nulli vendimus, effudit curas ; nam qui dabat olim imperium fasces legiones omnia, nunc se continet atque duas tantum res anxius optat, 80 panem et circenses."
Page 108 - S'en alla follement, et pensant être dieu, Courir comme un bandit qui n'a ni feu ni lieu ; Et, traînant avec soi les horreurs de la guerre, De sa vaste folie emplir toute la terre : Heureux, si de son temps, pour cent bonnes raisons.
Page 54 - ... placeat, curru servus portatur eodem. da nunc et volucrem, sceptro quae surgit eburno, illinc cornicines, hinc praecedentia longi agminis officia et niveos ad frena Quirites, 45 defossa in loculos quos sportula fecit amicos.
Page 287 - ... des songes funestes nous remplissent d'images noires et sombres; et le crime, après lequel nous courons avec tant de goût, court ensuite après nous comme un vautour cruel, et s'attache à nous pour nous déchirer le cœur et nous punir du plaisir qu'il nous a lui-même donné.
Page 378 - Adorer le métal que lui-même il fit fondre; A vu dans un pays les timides mortels Trembler aux pieds d'un singe assis sur leurs autels ; Et sur les bords du Nil les peuples imbéciles, L'encensoir à la main, chercher les crocodiles'.
Page 72 - ... animum mortis terrore carentem, qui spatium vitae extremum inter munera ponat naturae, qui ferre queat quoscumque labores, nesciat irasci, cupiat nihil et potiores 360 Herculis aerumnas credat saevosque labores et venere et cenis et pluma Sardanapalli.
Page 177 - Usez-en : saluez ces pénates d'argile. Jamais le ciel ne fut aux humains si facile, Que quand Jupiter même était de simple bois ; Depuis qu'on l'a fait d'or, il est sourd à nos voix. Baucis, ne tardez point, faites tiédir cette onde : Encor que le pouvoir au désir ne réponde, Nos hôtes agréeront les soins qui leur sont dus.
Page 415 - Chacun l'un avec l'autre en toute sûreté Vit sous les pures lois de la simple équité. L'homme seul, l'homme seul, en sa fureur extrême, Met un brutal honneur à s'égorger soi-même.
Page 287 - Pourquoi le remords est-il si terrible , qu'on préfère de se soumettre à la pauvreté et à toute la rigueur de la vertu , plutôt que d'acquérir des biens illégitimes? Pourquoi y at-il une voix dans le sang, une parole dans la pierre ? Le tigre déchire sa proie , et dort ; l'homme devient homicide, et veille. Il cherche les lieux déserts, et cependant la solitude l'effraie ; il se traîne autour des tombeaux., et cependant il a peur des tombeaux.

Bibliographic information