Historia diplomatica Friderica Secundi: sive constitutiones, privilegia, manata instrumenta quae supersunt istitus imperatoris et filiorum ejus. Accedunt epistolae Paparum et documenta varia

Front Cover
Henricus Pl,n, 1859 - Germany
1 Review
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

Avertissement et Introduction

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page i - Histoire de la lutte des papes et des empereurs de la maison de Souabe, de ses causes et de ses effets, par
Page xxx - Il y en a enfin, mais peu, qui paraissent avoir commencé l'année un an entier avant nous, en datant par exemple dès le mois de janvier l'an onze cent trois, lorsque nous ne comptons que l'an onze cent deux. Voilà les divers commencements de l'année de l'Incarnation que nous avons remarqués dans les anciens
Page xxx - Il y en avait d'autres qui, prenant aussi le 25 mars pour le premier de l'année, différaient dans leur manière de compter d'un an plein de ceux dont nous venons de parler. Ceux-là devançaient le commencement de l'année de neuf mois et sept jours, et comptaient par exemple
Page xxix - Nous trouvons huit manières différentes de commencer l'année chez les Latins : les uns la commençaient avec le mois de mars, les autres avec le mois de janvier, comme nous la commençons aujourd'hui. Plusieurs la commençaient sept jours plus tôt que nous et donnaient pour le
Page xxx - D'autres commençaient l'année à Pâques et en avançaient ou reculaient le premier jour selon que celui de Pâques tombait : ceux-ci, comme les précédents, commençaient aussi l'année environ trois mois après nous, tantôt un peu plus, tantôt un peu moins, selon que Pâques tombait en mars ou en avril
Page cdxxviii - du peuple de Rome, mais de l'empire romain en général, que le vicaire du prince des apôtres qui avait l'empire du sacerdoce et des âmes dans le monde entier, eût aussi le gouvernement des choses et des corps dans tout l'univers,
Page cdxcvi - mondaine ; ses ministres, enivrés des délices terrestres , se soucient peu du Seigneur. C'est pourquoi nous croyons faire une œuvre de charité en enlevant à de tels hommes les trésors dont ils sont gorgés pour leur damnation éternelle. Joignez-vous à nous et veillons tous ensemble à ce qu'en perdant leur superflu, ils servent désormais le Très-Haut et se contentent de
Page xxix - D'autres remontaient jusqu'au 25 mars, jour de sa conception ou de son incarnation dans le sein de la Vierge, communément appelé le jour de l'Annonciation. En remontant ainsi, ils commençaient l'année neuf mois et sept jours avant nous
Page dxii - Un écrivain suisse consignait alors en ces termes dans sa chronique les préoccupations de ses contemporains : « En ce temps-ci, un grand nombre d'hommes de races diverses ou plutôt de toutes races déclarent ouvertement que l'empereur Frédéric II va revenir plus puissant que jamais pour réformer l'Église, tombée dans une
Page dxxxiv - Statuimus ut nullus in medicinali scientia nisi prius studeat ad minus triennio in scientia logicali; post triennium si voluerit ad studium medicinae procedat, in qua per quinquennium studeat.

Bibliographic information