Traité de minéralogie, Volume 2

Couverture
V. Dalmont, 1856
0 Avis
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 555 - Sa forme primitive est un prisme à base carrée, dans lequel le rapport d'un des côtés de la base à la hauteur est : : 5 : e.
Page 320 - ... succession de couches différentes, avec un grain de sable ou un autre corps étranger au milieu. Cette texture montre que les Pisolites sont formées par l'accumulation de couches successives de chaux carbonatée autour de ces corps étrangers qui ont servi de centre de cristallisation : ceux-ci, mis en mouvement par les sources incrustantes qui les soulèvent , se chargent de couches de chaux carbonatée jusqu'au moment où leur poids devient trop considérable pour qu'ils puissent être agités...
Page 107 - La seconde espèce de taille, que l'on appelle , je ne sais pourquoi, taille en rosé, consiste à laisser au diamant une large face plane en dessous et à recouvrir le dessus de plusieurs facettes pour obtenir par le reflet sur la face d'en dessous des feux semblables à ceux du brillant. On emploie cette taille pour des pierres de forme plate qu'on aurait trop diminuées de poids en les ramenant à la forme de brillant. C'est ainsi qu'était le diamant indien d'Angleterre , quand il a été présenté...
Page 343 - Loing, est peut-être la plus belle et la meilleure pierre de taille du bassin de Paris. Les environs de Briare, d'Orléans et de Chartres fournissent des matériaux analogues, mais de moins belle qualité, souvent remplis de poches et difficiles à tailler. Les bancs exploités dans ces diverses localités présentent exactement les mêmes caractères minéralogiques; mais ils appartiennent à deux époques géologiques différentes, les uns étant supérieurs et les autres inférieurs aux sables...
Page 79 - L'accroissement de température de l'eau du canal se transmet de proche en proche jusquà la partie inférieure de la colonne centrale du Geysir, où le tlier553 momètre peut pénétrer, mais cet accroissement est retardé par l'air atmosphérique et, les autres gaz que la vapeur entraîne avec elle ; cependant , au bout d'un temps plus ou moins long , l'eau du canal doit bouillir , et la vapeur qui continue à se former ne peut plus, s'y condenser ; cette vapeur doit donc s'accumuler et acquérir...
Page 166 - Le second otage de meulières constitue des masses irrégulières qui ont généralement peu de suite : celles-ci sont disséminées dans une argile grossière, qui forme l'assise supérieure des terrains de Paris, et correspond à l'étage moyen des terrains tertiaires ; celte meulière, distincte de la précédente par son tissu lâche et l'absence du calcaire , l'est encore par la fréquence des fossiles qu'elle renferme; ces différences l'ont fait désigner par M. Brongniart sous le nom de meulière...
Page 166 - Paris, en offrent de nombreuses exploitations; leurs produits sont presque uniquement destinés aux constructions. » Malgré l'abondance de la meulière dans les terrains tertiaires, elle ne leur est cependant pas...
Page 158 - Ceyssat est due à des dépôts de silice gélatineuse, contenues dans les eaux minérales de l'Auvergne. Depuis que cette notice a été écrite, j'ai eu l'occasion d'examiner au microscope la silice gélatineuse de Ceyssat ; elle est composée presque entièrement des mêmes infusoires que M. Ehrenberg a signalés dans le tripoli de Bilding; il en résulte qu'elle ne doit plus être considérée comme un dépôt de sources thermales, mais qu'elle fait partie des terrains tertiaires supérieurs...
Page 165 - Cette variété est surtout abondante dans les terrains tertiaires. Le bassin de Paris en offre à deux étages distincts ; le premier, associé au Calcaire d'eau douce de la Brie, constitue des couches irrégulières sous forme d'amas, au-dessus du terrain de pierre à plâtre, dont il est la dernière assise et termine l'étage inférieur des terrains tertiaires.
Page 82 - Ce minéral est la mésotype. 11 est, comme on le sait , composé de soude, d'alumine , de silice et d'eau , dont les quantités d'oxygène sont entre elles comme -1 : 3 : 6 : 2. Si l'on chasse l'eau de cette substance...

Informations bibliographiques