Le comte de Valmont; ou, Les égaremens de la raison, Volume 2

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 50 - L'un prétend qu'il n'ya point de corps, et que tout est en représentation; l'autre, qu'il n'ya d'autre substance que la matière , ni d'autre dieu que le monde. Celui-ci avance qu'il n'ya ni...
Page 336 - ... Tout concourt donc à prouver que le genre .humain n'est pas composé d'espèces essentiellement différentes entre elles; qu'au contraire il n'ya eu originairement qu'une seule espèce d'hommes, qui, s'étant multipliée et répandue sur toute la surface de la terre, a subi différents changements par l'influence du climat, par la différence de la nourriture , par celle de la manière de vivre...
Page 94 - ... plus utiles aux autres ; qu'elle s'applique à inculquer aux Grands , comme aux Petits , la dignité du mariage , pour les fixer tous dans une fainte & honorable...
Page 438 - Et encore : // sera mené à la mort comme une brebis qu'on va égorger; il demeurera dans le silence, sans ouvrir la bouche, comme un agneau est muet devant celui qui le tond. Il est mort au milieu des douleurs, ayant été condamné par des juges. Qui racontera sa génération...
Page 93 - ... mais la ruine de la fécondité & l'opprobre de la fociété font les fuites infaillibles des liaifons irrégulieres. D'abord elles font la ruine de la fécondité : les femmes qui ne connoiiïent point de devoirs , aiment peu la qualité de mère , & s'y trouvent trop expol~ées;ou fi elles le deviennent, elles ne redoutent rien tant que le fruit de leur commerce.
Page 348 - Qu'ils choififlcnt ou des loix de Defcartes , ou de celles de Newton. Voilà la terre formée félon leurs idées. Mais cette terre eft nue. Je n'y vois ni verdure ni habitans. Qu'on mette ici en œuvre toutes les loix & toutes les combinaisons des mouvemens : cette terre ne fera jamais qu'un défcrt affreux.
Page 438 - Dieu et humilié. lit cependant il a été percé de plaies pour nos iniquités, il a été brisé pour nos crimes. Le châtiment qui devait nous procurer la paix est tombé sur lui, et nous avons été guéris par ses meurtrissures.
Page 91 - Mais une autre queftion bien digne d'être difcutée & dont la folution emporte auffi celle de la précédente , feroit de favoir lequel des deux fait le plus de tort à la fociété , ou de celui qui débauche la femme d'autrui...
Page 442 - & le peuple qui doit le renoncer ne » fera point fon peuple. Un peuple , avec " fon chef qui doit venir , détruira la
Page 344 - Navigation , à l'Aftronomie & à la Peinture , qu'après avoir voyagé à. Memphis , à Tyr & à la Cour de Perfe. Ils perfectionnent tout , mais n'inventent rien. Il...

Bibliographic information