Euripide, philosophe et poète tragique

Couverture
Peeters Publishers, 2001 - 266 pages
0 Avis
A l'epoque d'Euripide, des theories philosophiques tres differentes se developpent en Grece. Le poete frequente tous les penseurs de son temps, mais il ne s'assujettit a aucune doctrine particuliere. Toutefois, de nombreux echos des discussions qui agitent alors Athenes figurent dans son oeuvre et ces passages caracteristiques revelent l'interet qu'Euripide eprouve pour la philosophie. D'ailleurs, l'aspiration a la connaissance se manifeste partout dans son theatre. Mais, de maniere originale, Euripide imagine et propose des reponses a des interrogations tres profondes surtout grace aux procedes de la creation poetique. La poesie exprime alors et devient meme, par excellence, une philosophie de la vie. Ce mode d'experimentation du savoir, intuitif et incertain, n'abolit pas, mais au contraire nourrit, le sentiment du tragique d'Euripide, fonde essentiellement sur le desarroi ressenti devant les limites et les dangers de l'esprit humain.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Section 1
1
Section 2
11
Section 3
13
Section 4
29
Section 5
35
Section 6
45
Section 7
61
Section 8
73
Section 12
131
Section 13
149
Section 14
151
Section 15
155
Section 16
187
Section 17
205
Section 18
229
Section 19
233

Section 9
93
Section 10
97
Section 11
113
Section 20
239
Section 21
241
Droits d'auteur

Expressions et termes fréquents

Références à ce livre

Tous les résultats Google Recherche de Livres »

Informations bibliographiques