Le répertoire national ou recueil de littérature canadienne, compilé et publ. par J. Huston, Volumes 1-2

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 111 - J'appelle un nom, tout est silencieux. O guerriers, levez-vous, couvrez cette campagne, Ombres de mes aïeux! Mais la voix du Huron se perdait dans l'espace Et ne réveillait plus d'échos, Quand, soudain, il entend comme une ombre qui passe, Et sous lui frémir des os. Le sang indien s'embrase en sa poitrine; Ce bruit qui passe a fait vibrer son cœur. Perfide illusion! au pied de la colline C'est l'acier du faucheur! Encor lui, toujours lui, cerf au regard funeste Qui me poursuit en triomphant....
Page 63 - Très-Haut le secours invisible, Remplit tous ses devoirs et se croit invincible. Les ennemis confus poussent des hurlements. Le chef et les soldats font de faux mouvements. Salaberry, qui voit que son rival hésite, Dans la horde nombreuse a lancé son élite ; Le nuage s'entr'ouvre; il en sort mille éclairs; La foudre et ses éclairs se perdent dans les airs.
Page 287 - A son pays il ne fut jamais traître, A l'esclavage il résista toujours ; Et sa maxime est la paix, le bien-être Du Canada, son pays, ses amours.
Page 68 - Depuis 17 à 18 ans, j'ai pris une part active dans presque toutes les mesures populaires et toujours avec conviction et sincérité. Mes efforts ont été pour l'indépendance de mes compatriotes, nous avons été malheureux jusqu'à ce jour. La mort a déjà décimé plusieurs de mes collaborateurs. Beaucoup...
Page 85 - Mais il faut voir entr'eux la conduite qu'ils tiennent ; Comme ils sont tous d'accord, et toujours se soutiennent. Ce qu'ils furent jadis, ils le sont aujourd'hui. Un autre tort, c'est d'être envieux pour autrui ; Quand on a des...
Page 98 - Revenants, loups-garous, sylphes, sabbats, lutins ; Les nécromanciens, les sorts, l'astrologie, Le pouvoir des esprits, des sorciers, la magie, Et mille autres erreurs dont le cerveau troublé Du superstitieux croit le monde peuplé. Pour le peuple ignorant, l'orage, le tonnerre, Les tourbillons de vents, les tremblements de terre, Tout est miraculeux, tout est surnaturel.
Page 84 - S'indigne contre nous, ou nous prend en pitié. Faut-il que l'envie entre en des cœurs magnanimes ' Ici, Germains, Bretons sont toujours unanimes : Nous ne les voyons point se nuire, s'affliger, Pour un brimborion prêts à s'entr'égorger ; Plaider pour un brin d'herbe, une paille, une cosse. Voyez surtout, voyez les enfants de l'Ecosse ; Comme ils s'entr'aident tous, du manant au marquis. Voyez les Iroquois et les Albénaquis : Nous ôsons les traiter de nations barbares ; Mais voyons-nous chez...
Page 50 - L'Iroquois, l'Algonquin et le Topinanbous ? Chez eux l'homme d'esprit peut hardiment paraître ; Quiconque a des talents se fait du moins connaître. Eh t ne rendent-ils pas des hommages divins A leurs jongleurs, sorciers, astrologues, devins ? Parcours tout l'univers, de l'Inde en Laponie, Tu verras que partout on fête le génie, Hormis en ce pays ; car l'ingrat Canadien Aux talents de l'esprit n'accorde jamais rien.
Page 365 - Rose, et acceptez, pour l'amour de moi, ce collier de vraies perles. — Or, à ce collier de verre, pendait une petite croix et la pauvre fille refusait de l'ôter. Cependant une autre scène se passait au presbytère de la paroisse où le vieux curé, agenouillé depuis neuf heures du soir, ne cessait d'invoquer Dieu: le priant de pardonner les péchés que commettaient ses paroissiens dans cette nuit de désordre: le mardi gras.
Page 366 - ... vous entourerai de saintes reliques, et si votre vocation est sincère, comme je n'en doute pas après cette terrible épreuve, vous renoncerez à ce monde qui vous a été si funeste. Cinq ans après, la cloche du couvent de ... avait annoncé depuis deux jours qu'une religieuse, de trois ans de profession seulement, avait rejoint son époux céleste, et une foule de curieux s'étaient réunis dans l'église, de grand matin, pour assister à ses funérailles. Tandis que chacun assistait à cette...

Bibliographic information