Oeuvres de Froissart: publiées avec les variantes des divers manuscrits, Volume 18

Couverture
Joseph Marie Bruno Constantin Baron Kervyn de Lettenhove
V. Devaux et cie, 1874
0 Avis
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 504 - HENRY, par la grâce de Dieu roy de France, savoir » faisons à tous présens et à venir que nous avons en...
Page 355 - Marche, conseiller, chambellan ordinaire du Roy nostre sire et garde de la prévosté de Paris, salut. Savoir faisons que par devant Jehan...
Page 508 - Et pour ce que ce soit ferme chose et estable à tous jours nous avons fait mettre nostre seel à ces présentes lettres , sauf 'en autres choses nostre droit et ('autrui en toutes.
Page 496 - Saint-Esprit vous ait en sa sainte garde et vous doint bonne vie et longue. Escript à Paris, le xviue jour d'avril.
Page 62 - Philippe, par la grâce de Dieu, roys de France, à » tous ceux qui ces présentes lettres verront salut, savoir » faisons que comme notre chier et féal cousin le conte » de Flandre nous ait par ces messages fait supplier que » nous voulsissions gracieusement recevoir les supplica...
Page 121 - Westmoustier, qui à toutes les choses dessus escriptes et à chascune d'ychelles acordèrent, associèrent et consentèrent pour eaux, pour leur hoirs et successeurs, pour et en nom de tous nos subgits...
Page 510 - ... passage tiré des registres du Parlement montrera, mieux que nous ne pourrions le dire, combien les formes et le langage avaient alors peu de précision , combien on songeait peu à distinguer les pouvoirs et les attributions :
Page 487 - ... que mauvesement avez menti, et y seray se diex plest tout prest pour y garder et deffendre mon honneur et estat encontre vous, si respons vous en siet, et pour ce que je ne weil longuement estre en cest debat o vous, je le vous fas assavoir ceste fois pour toutes, par ces lettres scellées de mon scel, le 9 jour de decembre, l'an mil trois cent soixante et trois.
Page 602 - Valois, l'archevêque de Cologne et les comtes de Gueldre et de Juliers contre le duc de Brabant et Robert d'Artois.
Page 316 - Reins et jusques ès marches d'environ, mais ils ne passèrent plus avant ; car le roy de France...

Informations bibliographiques