Claude Ollier: cartographe

Front Cover
De La Mise en scène et Le Maintien de l'ordre jusqu'à Déconnection, Outback ou l'arrière-monde et au-delà, l'oeuvre aujourd'hui vaste et labyrinthique, de Claude Ollier est considérée comme une des plus richement novatrices des quarante dernières années. Fondée sur une poétique de l'éclatement de l'unité de la personne/du personnage, sur une esthétique du non-fixe, de l'illimité, de la question généralisée dans l'ubiquité de ses pertinences, sur une appréciation du rôle déterminant mais incompris du langage dans l'expérience de l'être, l'oeuvre d'Ollier s'élabore, consciente de ses tensions implicites mais planant magistralement sur elles, entre échec et jeu (d'échec/s), réel insaissable et saisie onirique, phantasmatique, imaginaire, entre le haut sérieux de tout ce qui est troué, futile, déroutant et ce qui, par le biais du champ transférentiel de l'écrit, permet ironiquement mais sûrement de tout replénifier. C'est ainsi, comme l'explique Sjef Houppermans dans cette très belle étude d'une oeuvre à la fois difficile et exemplaire, qu'un nouveau pacte entre livre et lecteur/lectrice, et auteur peut-être aussi, parvient à s'établir. Si le livre n'est pas le lieu idéal d'une vraie vie, la vraie mort, celle du désir, réussit à se différer indéfiniment dans ces beaux fuzzy sets que sont les créations admirables de Claude Ollier.
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 7 - Now when I was a little chap I had a passion for maps. I would look for hours at South America, or Africa, or Australia, and lose myself in all the glories of exploration. At that time there were many blank spaces on the earth, and when I saw one that looked particularly inviting on a map (but they all look that) I would put my finger on it and say, When I grow up I will go there.
Page 19 - On l'a voulu faire venir de l'Orient, et voilà que le moyen âge nous la montre arrivant du Nord dans cet admirable Roman de Renart, qui est toute une épopée. La Fable est partout, et on la réinventerait dans chaque siècle, si elle était oubliée. La Fontaine, chez nous, l'a tellement élevée...

Bibliographic information