Mémoires

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 113 - ... intérêt, son honneur, sa gloire, ne sont autres que votre intérêt, votre honneur et votre gloire. La victoire marchera au pas de charge; l'aigle avec les couleurs nationales, volera de clocher en clocher jusqu'aux tours de Notre-Dame...
Page 3 - Montglat , grand-maître de la garde-robe , n'ayant pas quitté la Cour pendant le règne de Louis XIII et la minorité de Louis XIV , peint encore mieux les petites intrigues qui furent souvent l'occasion ou la cause des grands événemens. Le maréchal de Choiseul , qui eut la gloire de vaincre Turenne à Rethel , donne le récit de la partie brillante du ministère de Richelieu , et des désordres de la Fronde ; il s'étend sur...
Page 5 - ... Bourgogne semblait devoir faire partie, d'après cet autre texte non moins clair de l'acte de Munster : « Que le » cercle de Bourgogne soit et demeure membre de » l'Empire, après que les différends entre la France » et l'Espagne , compris dans ce traité , seront as...
Page 361 - Enfin, nous verrons avec satisfaction que notre exemple et cet amour de l'humanité si particulier, à la nation française, amènent sous notre règne l'abolition générale des droits de mainmorte et de servitude, et que nous serions ainsi témoin de l'entier affranchissement de nos sujets...
Page 26 - ... pas une attente fort éloignée, puisqu'il n'ya que la vie du prince son frère qui l'en pût exclure.
Page 209 - ... en celuy-cy, et les ferions sortir de leurs sépulcres pour nous injurier et poursuivre en tous lieux, si nous ne tenions bon sur les traces honorables qu'ils nous ont marquées, et ne remplissions les pas qu'ils ont imprimez devant no- yeux.
Page 362 - J'ai souvent regretté de ne pouvoir le détruire, et j'unis de bon cœur mes supplications à celles que mes vassaux adressent à Sa Majesté pour qu'il lui plaise affranchir gratuitement leurs personnes et leurs biens.
Page 186 - Brose/. fut obligé de quitter la marche qu'il avoit prise pour venir à luy, et l'incommoder en la suitte de ses desseins ; mais l'advis qui luy fut donné par le Parlement de la rentrée au pays du duc de Longueville avec une armée de sept mille fantassins et trois mille chevaux, assortis de canon de campagne et de batterie, l'avoit desjà rappelé.
Page 113 - Soldats ! venez vous ranger sous les drapeaux de votre chef. Son existence ne se compose que de la vôtre : ses droits ne sont que ceux du peuple et les vôtres : son intérêt, son honneur, sa gloire ne sont autres que votre intérêt, votre honneur et votre gloire.

Bibliographic information