Louis XIV: sa cour, et le régent

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 174 - Lauzun épouse dimanche au Louvre, devinez qui ? Je vous le donne en quatre, je vous le donne en dix, je vous le donne en cent.
Page 175 - Si vous criez, fi vous êtes hors de vous-même , fi vous dites que nous avons menti, que cela eft faux , qu'on fe moque de vous , que voilà une belle raillerie , que cela eft bien fade à imaginer ; fi enfin vous nous dites des injures , nous trouverons que vous avez raifon ; nous en avons fait autant que vous.
Page 165 - ... préférences. Elle est jeune, folle, hardie, débauchée et plaisante; elle chante, elle danse, et fait son métier de bonne foi; elle a un fils, elle veut qu'il soit reconnu. Voici son raisonnement : « Cette demoiselle, dit-elle, fait la personne de qualité ; elle dit que tout est son parent en France.
Page 177 - ... son lit, sans rien avaler que des bouillons. Voilà un beau songe , voilà un beau sujet de roman ou de tragédie...
Page 32 - Au moins, monsieur, permettez-moi, devant tous ces messieurs, de marquer publiquement que notre réconciliation est sincère. Je vous fais devant eux, mille excuses des mauvais offices que je vous ai rendus auprès de M. le prince de Conti, j'en suis repentant et je vous prie de me pardonner.
Page 287 - J'y cherchai mes amis : Beuvron pafla un des premiers avec M. de St. Luc : il me cherchoit auffi, mais non où j'étois. Tous les autres marchoient aflez en défordre. Je cherchai M. de Villarceaux \ mais il avoit un cheval fi fougueux , qu'il étoit à vingt pas de moi lorfque je le reconnus. Il me parut des mieux : il étoit des moins magnifiques , mais le plus galamment. Il avoit un beau cheval qu'il manioit bien : fa tête brune paroiflbit de loin : & l'on Te récria fur lui quand il patfa.
Page 270 - ... de fauver ni l'un ni l'autre. La mifere & la faim lui avoient fait perdre fon lait , & elle n'avoit pu payer une nourrice. Madame de Villette fut attendrie. La vue de la petite Françoife la toucha. Elle emmena ces trois enfants au Château de Murçay , & la fille eut la même nourrice que la petite Villette, qui fut depuis Madame de St.
Page 31 - Ce n'est plus mon affaire, c'est la vôtre; je vous déclare que c'est l'évêché de Valence dont il est question, et, dès que Votre Altesse sera habillée, elle retournera achever ce qu'elle a commencé. » En effet, quelques jours après, l'abbé de Cosnac prêcha devant la reine; toute la cour y étoit...
Page 207 - Josephe qu'il avoit quatre-vingts ans, que c'étoit un péché; enfin on rioit, on avoit de l'esprit. Le roi ajouta qu'il ne falloit pas croire qu'il le laissât en repos dans son désert, qu'il l'enverrait quérir, qu'il vouloit le voir comme un homme illustre par toutes sortes de raisons.
Page 272 - ... payfanne fa gouvernante , qui avoit mis un tel prix à cette faveur, qu'on pleuroit fort quand on en• étoit privée. Tous les matins, .un loup fur le vifage pour conferver le plus beau teint du monde, un chapeau de paille fur la tête, un panier dans la main, une gaule dans l'autre, Françoife alloit garder les dindons , avec ordre de ne toucher au panier où étoit le déjeûné, qu'après avoir appris cinq quatrains de Pibrac.

Bibliographic information