Mandements, lettres pastorales et circulaires des évêques de Québec, Volume 3

Couverture
Chancellerie de l'Archevêché, 1888
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Mandement pour le Jubilé accordé par Sa Sainteté Léon XII
219
Circulaire aux Curés des villes de Québec et de Montréal au sujet du Jubilé
226
Mandement au sujet dune nouvelle édition du grand catéchisme
233
Lettre circulaire à Messieurs les Curés au sujet de la fête de Saint Marc
240
Mandement sur les rubriques et la discipline
246
Lettre Pastorale de Monseigneur lEvêque de Québec à loccasion du Jubilé
281
Circulaire au Clergé pour corriger une erreur dans un mandement précédent
287
Mandement pour des prières publiques
293
Circulaire Dispense du jeûne et de labstinence pendant le choléra
300
Itinéraires des visites épiscopales de Monseigneur Panet
309
Mandement dentrée de Monseigneur Joseph Signay Evêque de Québec
319
Mandement pour le Jubilé accordé par Notre SaintPère le Pape Grégoire XVI
327
Circulaire au sujet dune adresse présentée à Monseigneur Signay au nom
333
Circulaire à Messieurs les membres de lassociation de prières pour les prêtres
340
Circulaire à Messieurs les Curés et les missionnaires au sujet de létablissement
350
Quæstiones circa matrimonia mixta a Sacra Congregatione de Propaganda Fide
359
Lettre circulaire à Messieurs les Curés et Vicaires au sujet du conseil de la Pro
365
Circulaire pour faire discontinuer la récitation des prières publiques
373
Mandement pour la seconde visite des paroisses
381
Circulaire au sujet de lassociation de la Propagation de la Foi 336
387
Circulaire au sujet de la messe pour la fête de N D du MontCarmel
393
Formule de certificat
399

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 282 - Lyon , en notre palais archiépiscopal , sous notre seing, le sceau de nos armes et le contre-seing de notre secrétaire, le 21 novembre, jour de la Présentation de la sainte Vierge au temple, 1844.
Page 25 - Barrai, par la miséricorde de Dieu et la grâce du Saint-Siège apostolique, Evêque de Troyes, Abbécomte d'Aurillac, Conseiller du Roi en tous ses conseils, etc.
Page 80 - ... de les tirer d'une autre source. Mais les fonctions spirituelles ont certains effets extérieurs et civils, et c'est seulement par rapport à ces effets civils et extérieurs, qu'il sent le besoin d'être autorisé à continuer les fonctions de ses prédécesseurs, dans les mêmes principes et avec la même déférence pour les autorités établies, de manière à ne pas rencontrer d'entraves, qui troubleraient la liberté dont lui et ses prédécesseurs ont joui jusqu'à ce jour, sans procurer...
Page 543 - Nous transmettre en temps opportun les réponses que Nous vous demandons. En attendant, recevez comme gage de toutes les faveurs célestes, et surtout comme un témoignage de Notre bienveillance envers vous, la bénédiction apostolique que Nous vous donnons du fond...
Page 371 - Nous reconnaissons, à l'amour que nous avons pour nos frères, que nous sommes passés de la mort à la vie. Celui qui n'aime point demeure dans la mort.
Page 595 - Donné à Paris, sous notre seing, le sceau de nos armes, et le contre-seing du Secrétaire général de notre Archevêché, le 30 janvier 1856.
Page 47 - Au clergé et aux fidèles de notre diocèse, salut et bénédiction en Nôtre-Seigneur Jésus-Christ.
Page 154 - Lartigue, titulaire de Telmesse. Il aurait été plus flatteur pour nous de le consacrer sous un titre qui exprimât directement les rapports que vous aurez désormais avec lui. La chose n'a dépendu ni de nous ni du saintsiège, qui a été aussi loin que les circonstances du moment le permettaient, en le préposant par un bref...
Page 82 - M ainsi qu'à l'utilité qu'il pourrait y avoir, dans un pays dont au moins les trenteneuf quarantièmes sont catholiques, que le clergé de cette communion fût représenté par son chef dans les conseils exécutif et législatif, ce sont des objets dont il sent...
Page 503 - Nous voulons aussi qu'on ajoute aux copies des présentes, même imprimées, signées de la main d'un notaire ou officier public, et scellées du sceau d'une personne constituée en dignité ecclésiastique, la même foi que l'on ajouterait aux présentes, si elles étaient représentées et montrées en original.

Informations bibliographiques