Histoire de Zenobie, Imperatrice-Reine de Palmyre

Front Cover
Estienne, 1758 - 357 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 23 - Chose admirable ! la religion chrétienne, qui ne semble avoir d'objet que la félicité de l'autre vie, fait encore notre bonheur dans celle-ci.
Page 181 - Longin , avide de con~ noilfances & conftamment appliqué à perfectionner de plui en plus fa raifon ,. apprit de la favante Reine les grands principes de la loi Judaïque , & fe défit, par ce moyen, des préjugés du Polythéifme. Il paroît que Zénobie voulut...
Page 305 - Hiftoire générale des Huns, des Turcs, des Mogols , & des autres Tartares occidentaux , avant & depuis Jefus-Chriít juiqu'à préfent Ouvrage tiré des livres Chinois, & des MSS. Orientaux , par M. de Guignes. Paris , Defaint , /756".
Page 305 - HISTOIRE critique de la Philofophie, où l'on traite de fon Origine, de fes Progrès , & des diverfes Révolutions qui lui font arrivées jufqu'à notre tems , par ( Henry - François Boureau ) Deflandes.
Page 303 - Romaines , ou Abrégé Chronologique de l'hiftoire Romaine, depuis la Fondation de Rome jufqu'aux Empereurs, pat Maquer, 8.
Page 306 - Intéreflante, ou Relation des Guerres du Nord & de Hongrie au commencement de ce Siècle, publiée par M.
Page 289 - Zénobie fe montra enfin , atti»rant fur elle tous les regards. Un » Perfe tenoit l'extrémité du long » collier d'or qui lui pendoit en » devant , & deux autres efclaves...
Page 303 - J'Ai lu par ordre de Monfeigneur le Chancelier le manufcrit qui a pour titre : Hiftrirc des Rois des deux Sicllesdt la. Afaifon de France & je n'y ai rien trouvé qui doive en empêcher l'impreffion. Fait à Paris le quinzième Mars UABBE
Page 32 - République, ètoit bien éloig„ née, comme on le fait, de cette ma„ niere de penfer. Les Souverains cap,, tifs, traînés indignement dans les rues ,, de Rome , relevoient toujours, par des
Page 219 - Ce n'étoit plus unHétac,, lien, un de ces généraux ignorant , ,, mercenaires ou timides , fur qui les ,, peuples ne peuvent compter , dont le „ grand art fe réduit à tromper la Cour „ qui les employé, à fe ménager adroi„ tement avec l'ennemi, à perpétuer la

Bibliographic information