Mémoire sur les moeurs, coustumes et relligion [sic] des sauvages de l'Amérique Septentrionale

Front Cover
A. Franck, 1864 - Canada - 341 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 254 - ... l'Histoire philosophique s'arrête à la paix d'Utrecht. Le seizième va nous mener jusqu'à la perte de la colonie. On conçoit très bien que Rayual s'étende sur l'établisse1. La Compagnie de la colonie fondée en 1700 fait banqueroute en 1704.
Page 210 - C'est de cette indépendance que naissent toutes Sortes de vices qui les dominent. Ils sont lâches , traîtres , légers et inconstans , fourbes , naturellement voleurs, jusqu'à se faire gloire de leur adresse à dérober ; brutaux , sans honneur , sans parole , capables de tout faire quand on est libéral à leur égard , mais en même temps ingrats et sans reconnoissance.
Page 3 - ... mençoit déjà à perdre espérance, et on n'en voyait plus « d'autre que celle d'engager le castor à plonger pour « aporter un peu de terre du fond de l'eau, l'asseurant au « nom de touts les animaux, que s'il en revenoit un grain « seulement, il en produiroit une terre assez spatieuse « pour les contenir et les nourrir touts.
Page 193 - ... ,,Ce qu'on appelle communément le Sault n'est ,,pas à proprement parler un sault ou une cheute ,,d'eau bien élevée, mais- un courant très violent des ,,eaux du lac Supérieur, qui se trouvant arrêtées ,,par un grand nombre de rochers qui leur dispu,,tent le passage, font une dangereuse cascade, large ,,de demie lieue, toutes ces eaux descendans et se ,,précipitans les unes sur les autres comme par de,,grez sur de gros rochers qui barrent la rivière.
Page 182 - Note 2. ,,Ce tambour est de la grandeur d'un ,,tambour de basque ; il est composé d'un cercle large ,,de trois ou quatre doigts et de deux peaux roide,,ment estendues de part et d'autre, ils mettent de,,dans des petites pierres ou petits cailloux pour faire ,,plus de bruit: le diamètre des plus grands tambours ;,est de deux palmes ou environ ; us le nomment ,,ChichigoiMn ; et le verbe Nipagahiman signifie, je ,,fais jouer ce tambour.
Page 283 - Je vous envoie par ,,mon secrétaire la carte qu'il en a faite et les re,,marques dont il s'est pu souvenir, ayant perdu tous ,,ses mémoires et ses journaux dans le naufrage qu'il ,,fit à la vue de Montréal, où il pensa se noyer.
Page 270 - ... partagées par des bocages ou par des bois de haute futaye. La terre y est très bonne et rend beaucoup de bled d'inde ; les sauvages ramassent quantité de prunes et de raisins, dont on pourroit faire beaucoup de vin si l'on vouloit.
Page 167 - Comme toute leur connoissance se borne à celle des bêtes et aux besoins de la vie , c'est aussi à ces choses que se borne tout leur culte.
Page 285 - ... après avoir été grossie par une autre rivière fort large, qui vient du nord; et toutes ces eaux se déchargent, selon toutes les apparences, dans le golfe du Mexique...
Page 294 - ... nations cy-dessus que dorénavant, comme dès à présent, ils estoient relevants de Sa Majesté, sujets à subir ses lois et suivre ses coutumes, leur promettant toute protection et secours de sa part contre l'incurse ou invasion de leurs ennemis, déclarant à tous autres potentats, princes, souverains, tant...

Bibliographic information