Histoire générale du IV siècle á nos jours: Louis XIV, 1643-1715

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

le Luxembourg 124 Puissance et orgueil
139
La France en 1661 144 Louis XIV avant son règne personnel 146
146
at cest moi 147 Nécessité de lobéissance 148 Régime
155
et le Conseil des finances 162 Le Conseil privé ou des parties 164
164
Les parlements
177
de Louis XIV 186 Mlle de la Vallière 187 Mme de Montespan 188
188
La maison du roi 196 Le service du roi 197 Les cour
195
La vie à la cour 200 La religion à la cour
203
Les meurs ecclésiastiques 207 Les grands dignitaires
218
Débuts de Colbert 223 Chambre de justice et procés de Fouquet
224
recettes et des dépenses 228 Agriculture 230 Règlements et corps
231
Voies de communication 236 Compagnies de commerce 237 Légis
242
Bibliographie
248
démêlés de Clément XI
260
Les commencements du jansenisme 16401668 265 Le quiétisme
268
Bibliographie
276
Rembrandt et ses contemporains 373 Fin de lécole nationale
377
la tragédie et la comédie musi
390
Astronomie dobservation 403 Le progrès scientifique
417
Chimie 419 Physiologie 421 Médecine et chirurgie 423 Bota
427
whigs et tories 434 Réaction tory 16821685
436
Guillaume dOrange en Angleterre 442 Linterrègne 443 Guillaume III
444
La Cité et le premier ministère whig 450 La presse et les élections
454
CHAPITRE XII
473
Jean de Witt 16501672
485
Stathouderat de Guillaume III les débuts du XVIIIe siècle 16721702
492
le gouver
516
premières années 522 VictorAmédée Il roi
523
La république de Génes 526 Duchés de Parme et Plaisance de Modène
530
Caractère nouveau de lEmpire 535 Affaiblissement
539
son indolence 547
547
miers succès militaires acquisition de la souveraineté en Prusse 553
553
Bibliographie
653
Stenko Razine 662 Le patriarche Nicon
665
lidée panslaviste 672 OrdineNachtchokine
671
Miloslavski et les Narychkine soulèvement des streltsi 678 Deux
682
Pétersbourg 697 Organisation centrale
697
le SaintSynode 702 Tolérance et persécu
706
léconomie
716
La succession dEspagne 724 Les prétendants à la succession
725
Second traité de partage 728 Nouveau testament
735
Débuts de Philippe V en Espagne 740 Défection
745
Les coalisés en Espagne 751 Barcelone et Almanza 751 Oudenarde
757
Denain 765
765
Traités dUtrecht et de Rastadt 767 Règlement de la succession dEs
771
à la veille de la guerre 776 Reinhold Palkul 777 État des relations
793
Mazeppa 798 Déſection de Mazeppa envers le tsar 800
800
invasion des Russes
816
Moustafa Il
831
traité Guil
839
La SainteLigue et la Ligue dAugsbourg 845 Kaprilü III
846
reconquête
854
musulmane intolerance 869 Révolte des Satnamis 871 Soulèvement
877
gnoles scandinaves allemandes 884 Les Compagnies hollandaises
885
Les voyageurs français dans lIndoustan 890 Le directeur
891
rétrospectif sur lhistoire de lAsie centrale 906 Guerre des Eleuthes
907
Suite de la question des Rites 913 Tournon et Mezza
917
La NouvelleEspagne 924 Oppression des indigènes péruviens 925
925
lin
934
Le groupe des colonies du Sud Maryland Virginie les Caro
942
sa politique 948 Les explorations dans louest découverte
950
Départ de Frontenac 1682 953 Dernières années de La Salle 1683
960
CHAPITRE XIII
974
Les réformes de Pierre le Grand
977

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 239 - La culture des terres est presque abandonnée, les villes et la campagne se dépeuplent; tous les métiers languissent et ne nourrissent plus les ouvriers. Tout commerce est anéanti.
Page 292 - Touchés de tant de merveilles, épanchons nos cœurs sur la piété de LOUIS. Poussons jusqu'au Ciel nos acclamations, et disons à ce nouveau Constantin, à ce nouveau Théodose, à ce nouveau Marcien, à ce nouveau Charlemagne, ce que les six cent trente Pères dirent autrefois dans le concile de 177 Chalcédoine : vous avez affermi la foi, vous avez exterminé les hérétiques : c'est le digne ouvrage de votre règne, c'en est le propre caractère.
Page 209 - ... montrent une face humaine, et en effet ils sont des hommes. Ils se retirent la nuit dans des tanières où ils vivent de pain noir, d'eau et de racines ; ils épargnent aux autres hommes la peine de semer, de labourer et de recueillir pour vivre, et méritent ainsi de ne pas manquer de ce pain qu'ils ont semé.
Page 165 - Une infinité de présents , des pensions , des réparations de chemins et de villes , quinze ou vingt grandes tables, un jeu continuel, des bals éternels, des comédies trois fois la semaine, une grande braverie * ; voilà les états. J'oublie trois ou quatre cents pipes de vin qu'on y boit : mais, si je ne comptais pas ce petit article, les autres ne l'oublient pas , et c'est le premier.
Page 144 - Celui qui a donné des rois aux hommes a voulu qu'on les respectât comme ses lieutenants, se réservant à lui seul le droit d'examiner leur conduite. Sa volonté est que, quiconque est né sujet, obéisse sans discernement...
Page 239 - Par toutes les recherches que j'ai pu faire depuis plusieurs années que je m'y applique, j'ai fort bien remarqué que, dans ces derniers temps, près de la dixième partie du peuple est réduite à la mendicité, et mendie effectivement ; que des neuf autres parties, il y en a cinq qui ne sont pas en état...
Page 194 - Enfin on quitte le jeu à six heures; on n'a point du tout de peine à faire les comptes, il n'ya point de jetons ni de marques ; les poules sont au moins de cinq , six ou sept cents louis ; les grosses de mille , de douze cents.
Page 730 - Soyez bon Espagnol , c'est présentement votre premier devoir, mais souvenez-vous que vous êtes né Français, pour entretenir l'union entre les deux nations; c'est le moyen de les rendre heureuses et de conserver la paix de l'Europe...
Page 187 - M. son fils s'approcha d'elle comme il faisait tous les jours pour lui baiser la main. En ce moment Madame lui appliqua un soufflet si sonore qu'il fut entendu de quelques pas, et qui, en présence de toute la cour, couvrit de confusion ce pauvre prince, et combla les infinis spectateurs, dont j'étais, d'un prodigieux étonnement.
Page 746 - Mais quoique ma tendresse pour mes peuples ne soit pas moins vive que celle que j'ai pour mes propres enfants, quoique je partage tous les maux que la guerre fait souffrir à des sujets aussi fidèles, et que j'aie fait voir à toute l'Europe que je désirais...

Bibliographic information