Mémoires du cardinal de Richelieu, sur le règne de Louis XIII.

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 234 - Dieu seul, il n'ya puissance en terre, quelle qu'elle soit, spirituelle ou temporelle, qui ait aucun droit sur son royaume, pour en priver les personnes sacrées de nos Rois...
Page 64 - ... douleurs du plomb fondu et de l'huile bouillante jetés dans ses plaies, fut tiré vif à quatre chevaux, brûlé, et ses cendres jetées au vent. Lors la maladie de penser à la mort des rois étoit si pestilentielle , que plusieurs esprits furent, à l'égard du fils , touchés et saisis d'une fureur semblable à celle de Ravaillac au respect du père. Un enfant même de douze ans osa bien dire qu'il seroit assez hardi pour tuer le jeune prince. Ses premiers juges le condamnèrent à la mort,...
Page 356 - ... princes , comme le président Jeannin, qui espéroit toujours bien d'un chacun, et croyoit qu'il pouvoit être ramené à son devoir. M. de Sully, violent et peu considéré , le feu de l'esprit duquel ne s'appliquoit qu'au présent, sans rappeler le passé , ni considérer de bien loin l'avenir, ajouta à ce que les autres avoient dit, que quiconque avoit donné ce mauvais conseil à la Reine avoit perdu l'Etat. La Reine , animée de se voir reprise...
Page 434 - ... passant par-dessus le Pont-Neuf, je trouvai le peuple assemblé qui avoit traîné par la ville quelque partie de son corps , et qui s'étoit laissé emporter à de grands excès d'insolence devant la statue du feu Roi. Le Pont-Neuf étoit si plein de cette populace , et cette foule si attentive à ce qu'ils faisoient, et si enivrés de leur fureur , qu'il n'y avoit pas moyen de leur faire faire place pour le passage des carrosses. Les cochers étant peu discrets, le mien en choqua quelqu'un...
Page 89 - Villeroy, qui désiroit l'ordre dans les affaires, considérant que tout le monde étoit déjà tout accoutumé aux refus du duc de Sully, n'oublia rien de ce qu'il put pour persuader à la Reine qu'il étoit de son service de conserver ledit duc en sa charge, et lui donner...
Page 611 - Sire , de votre bonté cette grâce, et plusieurs autres nécessaires pour la guérison de nos maux; et qui plus est, devant que de finir, j'ose dire que , si l'on peut mériter par affection , nous le méritons pour l'extrême passion que nous avons à son service : passion , Sire, dont toutes nos actions seront autant de témoignages ; protestant devant Dieu , en présence de votre Majesté , à la face de toute la France , qu'avec l'avancement de la gloire du Tout-Puissant , le plus grand soin...
Page 250 - L'abaissement de sa condition étoit si relevé par la bonté et les vertus royales qui étoient en elle , qu'elle n'en étoit point en mépris. Vraie héritière de la maison de Valois , elle ne fit jamais don à personne sans excuse de donner si peu , et le présent ne fut jamais si grand qu'il ne lui restât toujours un désir de donner davantage si elle...
Page 562 - Ceux qui restaient dans la maison de la Reine de plus grande considération , voyant mon frère mort , et le marquis de Thémines éloigné de Sa Majesté par cet accident , se mirent en tête d'avoir le gouvernement d'Angers. Mais la Reine, jugeant bien que si dans la malice du siècle elle ne m'autorisoit auprès d'elle ^ non-seulement par son crédit, mais par la force du lieu de sa demeure , et par celle qu'elle pouvoit donner en sa maison , je ne pouvois lui rendre le service que je devois ,...
Page 578 - ... à leur amitié , qui ne pouvoit être guère grande en une cruauté si barbare qu'étoit la leur; que c'étoit agir avec bien peu de courage de flatter de paroles celui dont ils machinoient la mort; qu'ils l'avoient ainsi traité, et que, tandis qu'ils faisoient solliciter tous les...
Page 354 - Menillet pour s'y enfermer avec ceux qu'il pourroit amasser des serviteurs de M. le prince, et défendre cette place contre le Roi. Les huguenots de Sancerre prirent cette occasion de se saisir de leur château , dans lequel , 'depuis quelques années, le comte de Sancerre étoit rentré par le moyen du curé et des catholiques , et le gardèrent depuis avec permission du Roi , qui ne leur voulut pas donner prétexte de se soulever contre son service pour cela. Ceux de La Rochelle se saisirent de...

Bibliographic information