Le Magasin de librairie: litterature, histoire, philosophie, voyages, poésie, théatre, mémoires, etc., etc, Volume 5

Front Cover
Charpentier, 1859
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 613 - ... vous voyez calomnie se dresser, siffler, s'enfler, grandir à vue d'œil. Elle s'élance, étend son vol, tourbillonne, enveloppe, arrache, entraîne, éclate et tonne, et devient, grâce au ciel, un cri général, un crescendo public, un chorus universel de haine et de proscription.
Page 203 - Et en demeurant il fera délivrer les pauvres prisonniers qui ont été pris au service de Dieu et au sien et qui jamais n'en sortiront si le roi s'en va.
Page 586 - Comme je fus de retour à mon logis, je demandai à ces messieurs s'ils étoient contens de moi. Avant que d'aller à l'Hôtel-de-Ville, ils m'avoient dit qu'il seroit bon de concerter ce que je dirois. « Je sais sur quoi j'ai à parler ; si j'y songeois , je ne ferois rien qui vaille ; il faut que je dise tout ce qui me viendra dans la tête, et surtout mettez-vous derrière moi : si l'on me regarde, je ne saurai plus où j'en suis.
Page 220 - France comme il vous est advenu. Car pour combattre vos ennemis, vous avez passé une rivière à la nage, et les avez déconfits et chassés du champ de bataille, et pris leurs engins et leurs tentes, là où vous coucherez encore cette nuit. » Et le roi répondit que Dieu fût adoré de tout ce qu'il lui donnait : et alors les larmes lui tombaient des yeux bien grosses.
Page 613 - La calomnie, monsieur ! Vous ne savez guère ce que vous dédaignez ; j'ai vu les plus honnêtes gens près d'en être accablés. Croyez qu'il n'ya pas de plate méchanceté, pas d'horreurs, pas de conte absurde, qu'on ne fasse adopter aux oisifs d'une grande ville en s'y prenant bien...
Page 515 - ... intrépide, pour faire voir qu'il n'appréhendoit rien, monta dans son carrosse , et se promena sans gardes dans les rues , sans que personne lui osât dire mot. Il ne laissoit pas d'être fort embarrassé , quelque bonne mine qu'il fît ; et il avoit bien de la peine à trouver remède à un si grand mal...
Page 524 - En prenant Brisach , Bernard a » conquis toute l'Alsace , occupé le rempart de » l'Allemagne, fourni un arsenal à la France, » donné une défense à la Bourgogne et mis un
Page 458 - ... acquise dans le clergé, tout cela fut mis en opposition de sa conduite particulière, de ses mœurs galantes, de ses manières de courtisan du grand air. Quoique toutes ces choses eussent été inséparables de lui depuis son épiscopat et ne lui eussent jamais nui, elles devinrent des crimes entre les mains de...
Page 523 - ... me proposa de les enlever toutes deux, et de les emmener à Bruxelles. Quelque difficulté et quelque péril qui me parussent dans un tel projet, je puis dire qu'il me donna plus de joie que je n'en avois eu de ma vie.
Page 458 - Cet esprit étendu , juste , solide , et toutefois fleuri, qui, pour la partie du gouvernement, en faisoit un grand évêque, et pour celle du monde un grand seigneur fort aimable et un courtisan parfait quoique fort noblement, ne put s'accoutumer à cette décadence et au discrédit qui l'accompagna.

Bibliographic information