Description des monnaies seigneuriales françaises composant la collection de m. F. Poey d'Avant

Couverture
Robuchon, 1853 - 470 pages
0 Avis
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 348 - MC Marie de Blois, régente. — 1346-1348. * IOHANNS * DVX : MARCHIO ÏJDE * LOTHORIN GIE, entre deux greuetis. Ecusson écartelé de Lorraine et de Blois ; au-dessus et de chaque côté une couronne ; le tout enfermé dans un contour formé de quatre arcs de cercle aboutés , dans les angles extérieurs de ce contour, des fleurons ressemblant a des aImons.
Page 274 - ... en 1125, le comtat échut au comte de Toulouse, Alphonse Jourdain , par les héritiers duquel il fut possédé jusqu'à la guerre des Albigeois, en 1229. Raymond VII se rendit à Paris , et y signa un traité par lequel il céda au saint-siège tous les pays qu'il possédait au delà du Rhône. Mais l'empereur Frédéric II , suzerain légitime du comtat , réclama contre ce traité, et ordonna à ses sujets de ne reconnaître d'autre seigneur que le comte de Toulouse , en faveur auquel Grégoire...
Page 24 - COMES. Type tournois carré. Au centre , la rosace ; au bas , la rosette à branches; en haut, une molette d'éperon ou une étoile.
Page 202 - D'AVANT, n° 1009.) La baquette ou vaquette aurait été, d'après M. de la Grèze , une petite monnaie de cuivre, introduite en Béarn par Gaston de Foix, en 1465; elle valait le quart du liard ou le seizième du sou. Ce nom ne s'appliquerait donc pas...
Page 412 - ... Bourlémont une monnaie, imitation de sterlings anglais, offrant d'un côté : TOLLO C1V1TAS, et de l'autre, cette singulière légende : EC. MONETA NOSTRA. Mais la plus curieuse est un spadin portant en légende, d'un côté TOVL en langue vulgaire : dans le champ, un guerrier debout, casque en tête, tenant une épée de la main droite et un bouclier de la gauche ; de l'autre côté, NOC1TE1, et dans le champ, une épée en pal dont la poignée est formée de trois besans. M. Robert attribue...
Page 202 - Monogramme semblable à celui du droit , mais plus petit. Croix aux bras tortillés , évidée et cantonnée de deux A et de deux I couronnés.
Page 382 - VENDÔME , fds naturel de Henri IV et de Gabrielle d'Estrées, hérite du duché d'Etampes à la mort de sa mère. Ce duché retourne à la couronne, l'an 1712. COMTES DE DREUX. « LE COMTÉ DE DREUX a toujours été séparé du comté de Chartres et était originairement compris dans le duché de Normandie. Vers le milieu du x° siècle , il était possédé par l.andri , dont la fille , Eve , le porta en dota Gautier I", comte de Vexin.
Page 350 - LOTH • M. Épée la pointe en bas sur laquelle est appliqué un écusson écartelé de Lorraine et de Bar, Lorraine brochant sur le tout. Rev.
Page 182 - Edouard 111, soit par le prince de Galles, sur lesquels aucun signe ne permet de reconnaître le lieu de l'émission. EDOUARD III. . N* 276.

Informations bibliographiques