Revue canadienne, Volume 3

Front Cover
Alphonse Leclaire
Revue canadienne, 1866 - Canada
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents


Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 495 - Qui croyez-vous, mon cher, qui parle de la sorte ? C'est Alfred, direz-vous, ou le diable m'emporte ! Non, ami. Plût à Dieu que j'eusse dit si bien Et si net et si court, pourquoi je ne dis rien ! L'esprit...
Page 433 - Les circonstances ne forment pas les hommes; elles les montrent : elles dévoilent, pour ainsi dire, la royauté du génie, dernière ressource des peuples éteints. Ces rois qui n'en ont pas le nom, mais qui régnent véritablement par la force du caractère et la grandeur des pensées, sont élus par les événements auxquels ils doivent commander.
Page 350 - Tout ce qui se rattache de près ou de loin à la merveilleuse histoire de Jeanne d'Arc provoque invinciblement l'intérêt, excite la sympathie, soulève l'enthousiasme.
Page 492 - Les autres empêchements, admis d'après les différentes croyances religieuses, comme résultant de la parenté ou de l'affinité, et d'autres cause», restent soumis aux règles suivies jusqu'ici dans les diverses églises et sociétés religieuses. Il en est de même quant au droit de dispenser de ces empêchements, lequel appartiendra tel que ci-devant, à ceux qui en ont joui par le passé.
Page 548 - Jésuites français eurent l'intelligence des secours qu'une main plus délicate, qu'une voix plus tendre, qu'une âme moins rude étaient destinées à offrir aux sauvages. Ils savaient qu'en France alors la femme était appelée à un grand apostolat par la Charité. Elle s'y révélait la fortune du pauvre, la consolation de l'affligé, et, avec un cœur de vierge, elle avait des entrailles de mère pour les orphelins. Elle adoptait toutes les misères comme des sœurs que le Ciel réservait à...
Page 744 - Vous pouvez noter facilement, sans doute, le chiffre des rejetons ; mais vous ne trouverez jamais le nombre des pensées d'amour, des heures sans sommeil, des soins coquets donnés à tous les marmots ; vous n'additionnerez jamais les points d'aiguille, les tours de quenouille, les allées et venues de la navette; puis les fromages, puis les conserves, puis les produits du jardin, puis les milliers d'autres travaux d'économie domestique, accomplis avec joie pour vêtir et nourrir, pour fêter même...
Page 545 - Je suis devenu régent en Canada : j'avais » l'autre jour un petit sauvage d'un côté, et un petit nègre ou » maure de l'autre, auxquels j'apprenais à lire les lettres. Après » tant d'années de régence, me voilà enfin retourné à l'ABC, mais « avec un contentement et une satisfaction si grande que je n'eusse » pas voulu changer mes deux écoliers pour le plus bel auditoire
Page 420 - J'aime de mon pays les riantes campagnes, Ses étés si brillants et ses joyeux hivers, Ses bosquets enchantés de sapins toujours verts, Et ses lacs transparents et ses hautes montagnes. J'aime du Saint-Laurent les rivages si beaux, J'aime à les contempler le soir lorsque la brise Agite mollement la surface des eaux, Assis sur le rocher où la vague se brise.
Page 169 - ... dans les postes; leur ignorance et leur bassesse ne furent point un obstacle; — en un mot, les emplois furent donnés à qui elle voulut sans distinction, et sa recommandation valut autant que le plus grand mérite; aussi, bientôt les finances se sentirent de l'avidité de tous ces gens, et le peuple gémit sous leur pouvoir arbitraire.
Page 609 - ... la stabilité des cures, dont le changement ne dépend point des supérieurs, nous approuvons et voulons que tous ceux qui seront délégués dans les paroisses, églises et autres lieux en toute la Nouvelle-France, pour y faire les fonctions curiales et autres auxquelles ils auront été destinés, soient amovibles, révocables et destituables, toutes et quantes fois que le dit...

Bibliographic information