Médecine et addictions: peut-on intervenir de façon précoce et efficace ?

Couverture
Masson, 2005 - 311 pages
0 Avis
En matière d'addictions, les médecins ont longtemps préféré laisser à d'autres le soin de prendre en charge les victimes des addictions en se contentant pour leur part du rôle de " techniciens des maladies somatiques ". Depuis quelques années, on assiste à une prise de conscience. Près d'un décès sur six en France est lié à la consommation d'alcool ou de tabac. Ne faut-il pas une médecine pour les vingt millions de fumeurs, les quatre millions de buveurs excessifs et les centaines de milliers de consommateurs de drogues illicites ? La discipline addictologique est relativement récente. L'objectif de cet ouvrage collectif est d'analyser l'évolution sociologique et les politiques publiques en matière d'addictions. Une partie du livre est consacrée à l'aspect psychopathologique (corps et addictions) ainsi qu'aux nouvelles données sur le cerveau (imagerie cérébrale et neurobiologie : repérages et diagnostics). Les auteurs présentent également les stratégies générales d'intervention, les différentes formes de prise en charge à l'hôpital et en ambulatoire, psychothérapeutiques et pharmacologiques. Les exemples sont multiples : substances addictives et travail, intervention en milieu scolaire, femmes enceintes et conduites d'alcoolisation, adolescence et auto-mutilation, conduites addictives en médecine du sport notamment. L'aspect préventif est également développé. Cet ouvrage s'adresse aux médecins, aux psychiatres, aux psychologues et à tous les professionnels de la santé impliqués dans la prise en charge des troubles addictifs.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Informations bibliographiques