Bulletin archéologique de l'Association bretonne

Front Cover
Imprimerie-Librarie-Lithographie de René Prud'homme., 1898 - Archaeology
List of members in volumes for 1850, 1874, 1876-80.
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 96 - Noue, d'aussi bon cœur que vous me le faites, votre compliment sur le départ de mes prisonniers. J'en suis défait, grâce à Dieu ! Il ne me reste plus qu'à me tirer d'ici de quelque façon, car je suis aussi las de tous les habitants de ce pays, que je l'ai été des persécutions des gens de ce château; mais où habiter dans cette province? Il n'ya lieu qui ne soit infecté de principes et de langage républicains, et où toute autorité, quelque modérée qu'elle soit, ne paraisse une invasion...
Page 180 - Guerche, en 1681. niôre époque, l'abbesse de Saint-Georges de Rennes y avaitelle les droits de fondation et de patronage à cause de son prieuré de la Chapelle-Janson. En 1793, la chapelle de la Templerie était dans un état de vétusté et de délabrement tel, qu'il y avait danger à y entrer. On profita pour la démolir de l'occasion qu'offrait un élargissement de la route, devenu nécessaire. Elle avait, suivant le procès-verbal dressé alors, 16 mètres de long sur 6 mètres de large (1).
Page 59 - On combattait des deux côtés avec une égale ardeur, le comte des Bretons tourna le dos, et fut tué. Alors Chramne se mit à fuir vers les vaisseaux qu'il avait préparés sur la mer; mais, tandis qu'il s'occupait à sauver sa femme et ses filles, il fut atteint par l'armée de son père, pris et lié, Clotaire ordonna qu'il fût brûlé avec sa femme et ses filles : on les enferma donc dans la cabane d'un pauvre homme, où Chramne, étendu sur un banc, fut étranglé avec un mouchoir ; ensuite...
Page 480 - Corps d'Observations de la Société d'agriculture, de commerce et des arts, établie par les états de Bretagne; Rennes, 1761 , in-8° ; — 2°...
Page 33 - ... le Dieu vivant, qui a fait le ciel et la terre et la mer, et tout ce qu'ils renferment ; dans les générations passées il a laissé les nations suivre leur voie.
Page 90 - SaintMalo, le 15 janvier 1766; écrit avec une plume faite d'un cure-dent et de l'encre faite avec de la suie de cheminée, du vinaigre et du sucre, sur des papiers d'enveloppe de sucre et de chocolat...
Page 33 - Dieu, tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l'étranger qui est dans tes portes.
Page 13 - Briand vit à peine les armes britanniques placées sur nos portes de villes, qu'il conçut en un instant que Dieu avait transféré à l'Angleterre le domaine de ce pays; qu'avec le changement de possesseurs nos devoirs avaient changé...
Page 57 - Jamais le gouvernement n'a eu cette pensée. Il désire que la loi religieuse soit respectée ; il a prescrit aux entrepreneurs des travaux qu'il fait exécuter de ne pas y employer les ouvriers pendant les jours que la religion consacre au repos, mais là s'arrête son devoir et son droit.
Page 203 - Mais, en 1708, cette porte ne communiquait plus qu'avec c un pigeonnier composant le chapitreau de l'entrée de ladite chapelle ». Revenant sur leurs pas, les Chevaliers visitèrent ensuite le corps de logis formant angle droit avec le précédent. Ce bâtiment subsiste, avec sa galerie extérieure qui donne entrée dans plusieurs chambres dont les cheminées à colonnes ont, malheureusement, perdu leurs manteaux; le commandeur occupait le dernier de ces appartements. « Nous sommes allés dans...

Bibliographic information