Histoire de France: divisée par époques depuis les origines gauloises, jusqu'aux temps présents, Volume 6

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 143 - ... où je, me trouve réduit, qui est tel que je suis fort proche des ennemis, et n'ai quasi pas un cheval sur lequel je puisse combattre, ni un harnais complet que je puisse endosser.
Page 82 - ... de vous conseiller d'aller à la messe, c'est chose « que vous ne devez pas , ce me semble , attendre « de moy estant de la religion , mais bien vous • diray-je, que c'est le plus prompt et le plus • facile moyen pour renverser tous ces monopo• les, et faire aller en fumée tous les plus malins •projets.
Page 271 - Que, pour arrêter le cours de la pernicieuse doctrine qui s'introduit depuis quelques années, contre les Rois et puissances souveraines établies de Dieu...
Page 12 - nouvelles, mes amis! bonnes nouvelles! Le tyran est « mort : il n'ya plus de Henri de Valois en France.
Page 144 - ... moyen de rien fournir pour ma table, d'autant qu'il ya plus de six mois qu'ils n'ont reçu d'argent.
Page 272 - ... condition qu'ils soient , tiendront cette loi pour sainte et véritable, comme conforme à la parole de Dieu, sans distinction, équivoque ou limitation quelconque, laquelle sera jurée et signée par tous les députés des états, et dorénavant par tous les...
Page 272 - Dieu seul, il n'ya puissance en terre, quelle qu'elle soit, spirituelle ou temporelle, qui ait aucun droit sur son royaume pour en priver les personnes sacrées de nos rois, ni dispenser ou absoudre leurs sujets de la fidélité et obéissance qu'ils lui doivent, pour quelque cause ou prétexte que ce soit ; que tous les sujets, de quelque qualité et condition qu'ils soient, tiendront cette loi pour sainte et véritable, comme conforme à la parole de Dieu, sans distinction, équivoque ou limitation...
Page 272 - Etat, ne tenant sa couronne que de Dieu seul, il n'ya puissance en terre, quelle qu'elle soit, spirituelle ou temporelle, qui ait aucun droit sur son...
Page 186 - Biron s'offrir luy , et mesme luy donna à disner. Si tost qu'il fut arrivé le Roy vous escrivit un mot de sa main à Moret, auquel lieu vous vous estiez allé promener, où il y avoit ces mots.
Page 136 - Si je promène encore longtemps ce gros corps ici, me voilà vengé sans grande peine de tous les maux qu'il nous a faits, car c'est un homme mort.

Bibliographic information