Tableau historique des nations, ou Rapprochement des principaux événemens arrivés, à la même époque, sur la surface de la terre, Volume 3

Front Cover
1808
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 41 - Nous nous sommes battus à coups d'épée; mais je suis plein de joie en pensant qu'un festin se prépare pour moi dans le palais des dieux. Bientôt, bientôt, assis dans la brillante demeure d'Odin, nous boirons de la bière dans les crânes de nos ennemis. Un homme brave ne redoute point la mort. Je ne prononcerai point des paroles d'effroi en entrant dans la salle d'Odin.
Page 40 - ... d'une grêle de traits? Celui qui n'est jamais blessé passe une vie ennuyeuse; et le lâche ne fait jamais usage de son cœur. « Nous nous sommes battus à coups d'épée; car il faut qu'un jeune homme se montre de bonne heure dans les combats ; qu'un guerrier en attaque un autre, ou lui résiste. Celui qui aspire à se faire aimer de sa maîtresse doit être prompt et hardi dans le fracas des épées. « Nous nous sommes battus à coups d'épée...
Page 40 - ... veuves. Quelle est la destinée d'un homme vaillant, si ce n'est de tomber des premiers au milieu d'une grêle de traits? Celui qui n'est jamais blessé passe une vie ennuyeuse; et le lâche ne fait jamais usage de son cœur. « Nous nous sommes battus à coups d'épée...
Page 387 - fois en bataille rangée. J'ai pris en main la cause des « malheureux et des indigents, contre des prêtres gras et « sensuels; et j'ai éprouvé le secours de Dieu dans cette
Page 39 - Nous nous sommes battus à coups d'épée le jour où mon bras fit toucher à son dernier crépuscule ce jeune homme si fier de sa belle chevelure : l'insensé ! il recherchait les jeunes filles dès le matin , et se plaisait à faire le tourment des veuves.
Page 41 - Nous nous sommes battus à coups d'épée. Ah ! si mes fils savaient les tourmens que j'endure; s'ils savaient que des vipères empoisonnées me déchirent le sein; qu'ils souhaiteraient avec ardeur de livrer de cruels combats! car la mère que je leur ai donnée leur a laissé un cœur vaillant. « Nous nous sommes battus à coups d'épée ; mais à présent que je touche à mon dernier moment, un serpent me ronge déjà le cœur.
Page 41 - ... déjà le cœur. Bientôt le fer que portent mes fils sera noirci dans le sang d'Ella : leur colère s'enflammera , et cette jeunesse vaillante ne pourra plus souffrir de repos. « Nous nous sommes battus à coups d'épée dans cent et un combats, où les drapeaux flottaient. Dès ma jeunesse, j'appris à rougir de sang le fer d'une lance, et je n'eusse jamais cru trouver un roi plus vaillant que moi. Mais il est temps de finir; Odin m'envoie les déesses pour me conduire dans son palais : je...
Page 96 - N'étions-nous pas dignes d'obtenir des dieux une plus favorable victoire ? C'est nous, répondelle, qui te l'avons donnée ; c'est nous qui avons fait fuir tes ennemis. Allons, poursuivit-elle, poussons nos chevaux au travers de ces mondes tapissés de verdure , qui sont la demeure des dieux ; allons annoncer à Odin qu'un roi va le visiter dans son palais. Odin apprend cette nouvelle et dit : Hermode et...
Page 41 - Nous nous sommes battus à coups d'épée ; mais à présent que je touche à mon dernier moment, un serpent me ronge déjà le cœur. Bientôt le fer que portent mes fils sera noirci dans le sang d'Ella : leur colère s'enflammera , et cette jeunesse vaillante ne pourra plus souffrir de repos.
Page 40 - ... une proie si abondante aux bêtes sauvages! « Nous nous sommes battus à coups d'épée ; mais je suis plein de joie, en pensant qu'un festin se prépare pour moi dans le palais des dieux. Bientôt, bientôt, assis dans la brillante demeure d'Odin, nous boirons de la bière dans les crânes de nos ennemis.

Bibliographic information