Histoire de France: depuis les temps les plus reculés jusqu'en 1789, Volume 11

Front Cover
Furne, 1844 - France
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 67 - ... qu'on pouvait ôter le gouvernement aux princes qu'on ne trouvait pas tels qu'il fallait, comme l'administration au tuteur qu'on avait pour suspect...
Page 416 - — Que demandez-vous ? « — Je demande à être reçu au giron de l'Eglise catholique « apostolique et romaine. « — Le voulez-vous sincèrement ? « — Oui, je le veux et je le désire.
Page 512 - Mes chemises sont toutes déchirées, mes pourpoints troués au coude, ma marmite est souvent renversée, et depuis deux jours je dîne et soupe chez les uns et les autres, mes pourvoyeurs disant n'avoir plus moyen de rien fournir pour ma table, d'autant qu'il ya plus de six mois qu'ils n'ont reçu d'argent.
Page 416 - Dieu tout-puissant de vivre et mourir en la religion catholique, apostolique et romaine, de la protéger et défendre envers tous , au péril de mon sang et de ma vie , renonçant à toutes hérésies contraires à ladite Eglise catholique, apostolique et romaine.
Page 207 - Frère Jacques, je suis « messager du Dieu tout-puissant, qui te viens acertener que par toi le « tyran de France doit être mis à mort. Pense donc à toi, et te prépare, « comme la couronne de martyre t'est aussi préparée. » « Cela dit, la vision se disparut, et le laissa rêver à telles paroles véritables.
Page 521 - Je ne vous ai point appelés, comme faisaient mes prédécesseurs pour vous faire approuver leurs volontés; je vous ai assemblés pour recevoir vos conseils, pour les croire, pour les suivre, bref pour me mettre en tutelle ' entre vos mains, envie qui ne prend guères aux rois, aux barbes grises et aux victorieux.
Page 521 - ... me mettre en tutelle entre vos mains; envie qui ne «, pr,end guère aux rois, aux barbes grises, et aux victorieux. Mais la • violente amour que je porte à mes sujets, et l'extrême envie que j'ai > d'ajouter ces deux beaux titres à celui de roi, me font trouver tout > aisé et honorable.
Page 102 - ... en votre religion, parmi les feux et les massacres; maintenant je suis tellement pressé par ceux de Guise et mon peuple, qu'il m'a fallu malgré moi mettre en prison deux pauvres femmes et vous; elles seront demain brûlées et vous aussi, si vous ne vous convertissez.
Page 211 - nouvelles, mes amis! bonnes nouvelles! Le tyran est « mort : il n'ya plus de Henri de Valois en France.
Page i - Henri, par la grâce de Dieu, Roi de Navarre, prince « souverain de Béarn , premier pair et prince de France , « s'oppose à la déclaration et excommunication de Sixte

Bibliographic information