Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" La Mollesse oppressée Dans sa bouche à ce mot sent sa langue glacée, Et, lasse de parler, succombant sous l'effort, Soupire, étend les bras, ferme l'œil, et s'endort. "
L'art d'écrire - Page 435
by Etienne Bonnot de Condillac - 1798
Full view - About this book

Leçons de rhétorique et de belles-lettres, Volume 2

Hugh Blair - 1797
...iont ces serpens qui sifflent sur vos têtes? » Et ces vers de Boileau , pour peindre la mollesse. « Et lasse de parler, succombant sous l'effort, . «...Soupire , étend les bras , ferme l'œil et s'endort. » On admire aussi le passage suivant de la Jérusalem xlu Tasse. .Chiama gli abitator de l'ombre eterne...
Full view - About this book

oeuvres de boileau despreaux

tome premier - 1800
...Du moins ne permets pus... La Mollesse oppressée Dans sa bouche à ce mot sentsa langue glacée ; Et, lasse de parler, succombant sous l'effort - ;...Soupire, étend les bras, ferme l'œil, et s'endort. CHANT TROISIEME. IVJLxis la Nuit aussitôt de ses ailes affreuses Couvre des Bourguignons les campagnes...
Full view - About this book

Oeuvres, Volume 1

Nicolas Boileau-Despréaux - 1800
...Du moins ne permets pas... La Mollesse oppressée Dans sa bouche à ce mot sent.sa langue glacée ; Et, lasse de parler, succombant sous l'effort'; Soupire, étend les bras, ferme l'œil, et s'endort. CHANT TROISIEME. JV1 Ail la Nuit aussitôt de ses ailes affreuses Couvre des Bourguignons les campagnes...
Full view - About this book

Principes de la littérature, Volume 4

Charles Batteux - 1802
...l'extérieur des hommes : La Mollesse oppressée Dans sa bouche à l'instant sent sa langue glacée, Et lasse de parler succombant sous l'effort, Soupire , étend les bras , ferme l'oeil, et s'endort. Cette image s'appelle quelquefois Prosopographie. Quandl'Hypotypose peint les...
Full view - About this book

Poétique française

Louis Domairon - 1804 - 474 pages
...sur un terrain fangeux. La Mollesse oppressée Dans sa bouche à ce mot sent sa langue glacée , Kl lasse de parler , succombant sous l'effort , Soupire, étend les bras, ferme l'œil et s'endort. Si l'on veut avoir un exemple, et tout à-la-fois les règles de cette harmonie imitative , on n'a...
Full view - About this book

De la manière d'enseigner et d'étudier les belles lettres: par ..., Volume 2

Charles Rollin - Education - 1805
...rien n'est plus achevé que le portrait qui suit : Dans sa bouche à ce mot sent sa langue glacée, Et lasse de parler, succombant sous l'effort, Soupire, étend les bras, ferme l'œil, et s'endort, La Mollesse oppressée 2. Les descriptions que j'ai rappor" lées jusqu'ici sont courtes, et ne peignent...
Full view - About this book

Style Français des meilleurs Auteurs, Volume 2

C. J. Cunninghame - 1808
...moins ne permets pas ... La mollesse oppressee Dans sa bouche à ce mot sent sa lan°-ue glacée , Et lasse de parler, succombant sous l'effort, Soupire, étend les bras , ferme l'œil, et s'endort. (45) LE FANATISME, J. L vient , le Fanatisme est son horrible nom : Enfant dénaturé do la religion...
Full view - About this book

Le génie de Virgile, Volume 1

Jacques Charles Louis Clinchamp de Malfilâtre - 1810
...moins ne permets pas. ... la Mollesse oppressée Dans sa bouche, à ce mot , sent sa langue glacée; Et, lasse de parler, succombant sous l'effort, Soupire, étend les bras, ferme l'œil et s'endort. « Quel est ici l'objet du poete ? D'achever le portrait de la Mollesse. Et comment la peindroitil...
Full view - About this book

Les vrais principes de la versification developpés par un examen comparatif ...

Antonio Scoppa - French language - 1811 - 568 pages
...permets pas. . . . La. Mollesse oppressée , ' » Dans sa bouche , à ce mot, sent sa langue glacée i » Et lasse de parler, succombant sous l'effort , » Soupire , étend les bras , ferme l'œil , «t s'endort. » , j Ces beaux vers, dignes des plus grands peintres italiens, •ont étonna ii...
Full view - About this book

Traite de l'art d'écrire correctement la langue française

Étienne Bonnot de Condillac - French language - 1812 - 322 pages
...et la lenteur par une suite de syllabes longues. Traçât à pas tardifs un pénible sillon. Quand Boileau dit : Et lasse de parler, succombant sous l'effort , Soupire, étend les bras, ferme l'oeil et s'endort. Il exprime le caractère de la mollesse par un mouvement lent. Car les repos du...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF