Histoire de la Réformation française, Volume 4

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 22 - ... pour l'extrémité duquel il est rendu, ladite cour a «néanmoins, dès à présent, déclaré et déclare tous «actes faits et qui se feront ci-après pour l'établisse«ment d'un prince ou princesse étrangers, nuls, et de «nul effet et valeur, comme faits au préjudice de la loi « salique et autres lois fondamentales du royaume.
Page 72 - On peut faire des sceptres et des couronnes, mais non pas des roys pour les porter; on peut faire une maison, mais non pas un arbre ou un rameau verd; il faut que la nature le produise par espace de temps, du suc et de la moelle de la terre, qui entretient la tige en sa sève et vigueur.
Page 156 - J'ai autrefois fait le soldat; on en a parlé, et n'en ai pas fait semblant. Je suis roi maintenant et parle en roi. Je veux être obéi. A la vérité les gens de justice sont mon bras droit, mais si la gangrène se met au bras droit, il faut que le gauche le coupe.
Page 34 - ... vie pour vie, œil pour œil, dent pour dent, main pour main, pied pour pied, brûlure pour brûlure, blessure pour blessure, meurtrissure pour meurtrissure.
Page 47 - Cette réflexion étonnoit ma paresse : placé entre les objets de mes craintes et de mes espérances , je devois choisir , sans pouvoir m'en rapporter aux apparences de ces objets, qui sont si incertaines, ni aux témoignages de mes sens qui sont si trompeurs. Je rentrai en moi-même , et je...
Page 121 - ... pourvoyeurs disant n'avoir plus moyen de rien fournir pour ma table, d'autant qu'il ya plus de six mois qu'ils n'ont reçu d'argent. Partant, jugez si je mérite d'être ainsi traité, et si je dois plus longtemps souffrir que les financiers et trésoriers me fassent mourir de faim, et qu'eux tiennent des tables friandes et bien servies, que ma maison soit pleine de nécessités...
Page 70 - ... qui tu as été, au prix de ce que tu es ? Ne veux-tu jamais te guérir de cette frénésie qui pour un légitime et gracieux roi, t'a engendré cinquante roitelets et cinquante tyrans?
Page 325 - Car, pour ne vous en rien celer, l'on m'a dit que je devais être tué à la première grande magnificence que je ferais, et que je mourrais dans un carrosse ; et c'est ce qui me rend si peureux.
Page 27 - ... pour luy avoir parlé insolemment et fait des harangues impudentes et impertinentes, pour le presser, mesmes avec menaces de changer de religion , dont l'un des plus hardis avoit esté le sieur d'O, usant de termes salles de goinfre et de cabaret à sa mode accoustumée ; le...
Page 325 - Vous ne m'aviez , ce me semble , «jamais dit cela, sire, aussi plusieurs fois me « suis-je étonné de vous voir crier dans un car« rosse , comme si vous eussiez appréhendé ce « petit péril , après vous avoir vu tant de fois « parmi les coups de canon , les mousquetades , « les coups de lances , de piques et d'épées , sans « rien craindre. Mais puisque vous avez cette « opinion et que votre esprit en est tant tra...

Bibliographic information