Mémoires pour servir à l'histoire ecclésiastique pendant le dix-huitième siècle, Volume 1

Front Cover
A. Le Clère et cie, 1853 - Church history - 500 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 125 - Je finis par un des plus importants avis que je puisse vous « donner. Ne vous laissez pas gouverner; soyez le maître : « n'ayez jamais de favori ni de premier ministre. Écoutez, « consultez votre conseil, mais décidez. Dieu, qui vous a fait « roi, vous donnera les lumières qui vous sont nécessaires, « tant que vous aurez de bonnes intentions f.
Page 313 - Non, je n'ai pas balancé de dire à tous ceux qui ont voulu l'entendre qu'on ne me verrait jamais ni mettre ni souffrir la division dans l'Eglise pour un livre dont la Religion peut se passer.
Page 124 - Donnez une grande attention aux affaires quand on vous en parle ; écoutez beaucoup dans le commencement, sans rien décider. « Quand vous aurez plus de connaissance, souvenez-vous que c'est à vous à décider; mais, quelque expérience que vous ayez, écoutez toujours tous les avis et tous les raisonnements de votre conseil, avant que de faire cette décision.
Page 31 - ... que les cinq propositions ne se trouvent point dans le livre de Jansénius.... ou qu'elles n'ont pas été condamnées au sens de ce même auteur. Puis il ajoute : Non...
Page 26 - Les semi-pélagiens admettaient la nécessité de la grâce intérieure prévenante pour chaque acte en particulier, même pour le commencement de la foi, et ils étaient hérétiques en ce qu'ils voulaient que cette grâce fût telle que la volonté humaine pût lui résister ou lui obéir.
Page 60 - C'est une conduite pleine de sagesse, de lumière et de charité, de donner aux âmes le temps de porter avec humilité et de sentir l'état du péché, de demander l'esprit de pénitence et de contrition, et de commencer au moins à satisfaire à la justice de Dieu avant que de les réconcilier.
Page 360 - Mon père , •s'il est possible , que ce calice s'éloigne de moi ! Cependant que votre volonté se fasse , et non pas la mienne.
Page 124 - Aimez les Espagnols et tous vos sujets attachés à vos couronnes et à votre personne. Ne préférez pas ceux qui vous flatteront le plus ; estimez ceux qui, pour le bien, hasarderont de vous déplaire. Ce sont là vos véritables amis.
Page 423 - ... de la Religion, un grand combat se préparer contre l'Eglise sous le nom de la philosophie cartésienne. Je vois naître de son sein et de ses principes, à mon avis mal entendus, plus d'une hérésie ; et je prévois que les conséquences qu'on en tire contre les dogmes que nos Pères ont tenus, la vont rendre odieuse, et feront perdre à...
Page 124 - Instructions ; les voici : 1 . Ne manquez à aucun de vos devoirs , surtout envers Dieu. 2. Conservez-vous dans la pureté de votre éducation. 3. Faites honorer Dieu partout où vous aurez du pouvoir; procurez sa gloire; donnez-en l'exemple: c'est un des plus grands biens que les rois puissent faire. 4. Déclarez-vous , en toute occasion , pour la vertu contre le vice.

Bibliographic information