Alias Anthony St. John: les Patriotes canadiens aux États-Unis, décembre 1837-mai 1838, Volume 1

Couverture
Presses Université Laval, 2004 - 297 pages
Un regard excentré sur la révolte des Patriotes. L'auteur aborde les événements du point de vue des Canadiens exilés de l'autre côté de la frontière suite à l'échec de la première rébellion de 1837. Il décrit en particulier leur rêve d'entraîner les États-Unis dans leur lutte pour l'indépendance du Canada. La narration est centrée autour des lettres adressées à Anthony St. John (pseudonyme du médecin et journaliste d'origine irlandaise E.B. O'Callaghan) ou écrites par lui. Elle s'achève sur l'échec d'une première tentative d'invasion du Canada tentée par Robert Nelson au début de 1838.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 251 - ... excellency, and in particular the advances of public money made to relieve the distress in certain parts of the Province, and for other purposes, will form the subject of our deliberations as soon as circumstances will permit, and whenever we shall be no longer prevented from considering them.

Informations bibliographiques