Le Chevalier au cygne et Godefroid de Bouillon: poëme historique, Volume 2

Front Cover
Frédéric-Auguste-Ferdinand-Thomas baron de Reiffenberg, Adolphe Borgnet
M. Hayez, imprimeur, 1848 - Crusades
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Croisés illustres
lxiv
Adrien Dascien ou Phiroûs
lxx
Famine lxxvu
lxxviii
Légendes historiques et poétiques relatives à la sainte lance lxxxjii
lxxxiv
Gilles de Chin Guicher Geoffroi de la Tour et le Chevalier au Lion
xc
Manière cavalière dont les musulmans traitent Mahomet dans les chansons de geste
xcvi
Le loup Papion
cix
Fin de celle branche du poëme
cxxiv
PREUVES ET NOTES
cxxx
Liste critique de personnes qui prirent part à la première expédition des Croisés
cxxxvi
E Uerzoge Gotcfrit
clxiv
G Teslimonia varia de Godefrido Bullionensi
clxxix
Lépée Murglaie
4
Églises chrétiennes de Jérusalem changées en écuries
6
GODEFROID DE BOUILLON I
7
Nouvelles troupes de croisés 10
10
Elle annonce a Corbarant sa chute prochaine
14
Thierri 57
16
se rend déguisé à Reggio
20
arrive à Luxembourg
26
Les princes et les barons promettent de combattre les infidèles
32
Le duc de Brabant 55
34
Admiration et crainte de Cornumarant
40
Cornumarant est confirmé dans ses tristes pressentiments
46
Ancienne galanterie 32
53
Adieux de Godefroid et de Cornumarant
59
Embuscade de Thierri
65
Cornumarant lui fait le récit de son voyage
71
Un chambellan du duc machine la perte de Cornumarant
72
Le soudan permet à Cornumarant de revenir et accepte son gage
79
Pierre lErmite
85
Querelle de Soliman de Nicée et du soudan
91
Les premiers croisés arrivent sous les mure de Nicée
97
Armée des croisés
100
Armes des infidèles et des croisés Goedendag
109
Elle est prise et livrée à Godefroid de Bouillon
117
Force prodigieuse de Godefroid
120
Garcion demande un armistice
127
Le comte de Flandre et les Liégeois 155
135
Godefroid de Bouillon exhorte les croisés à semparer de la citadelle où sest jeté Garcion
141
Dromadas de Rohais ou dÉdesse
147
Indignation des croisés contre le comte de Blois
154
Invocation
160
Effets de la disette dans Antioche
166
Corbarant encourage son armée
172
Le comte de Blois se rend à Constantinople
175
Robert de Dijon
182
Dévotion de Godefroid
188
Le prêtre en sort sain et sauf
194
Lévêque du Puy se charge de cette relique
200
Les princes sarrassins sapprêtent à livrer bataille
202
Arnoul de Lagny en Artois
208
Gérard de PontFlic
215
Danger que court le comte de Toulouse
216
Calabre engage son fils à prendre pour champion Richard de Caumont
266
Sa parenté
273
Murgalet de Vaubis et Longis
279
2s
280
Son cheval
285
Rachefier oncle de Corbarant
289
Goulias succombe
295
Festin donné par le Soudan
302
Lauteur proteste de la vérité de son récit 509
310
Nouveaux détails sur le serpent
316
Oraison privilégiée 519
323
Histoire de Harpin de Bourges
339
Combat de Harpin contre dix sarrasins
345
Équipages des chrétiens à leur départ 330
356
Le ValPhanuiel
362
Godefroid et Richanl sabordent
363
Le poète recommande encore son ouvrage au point de vue religieux
369
La tour dAukaire bâtie par Pilate? 575
376
Larmée malgré ses chefs veut aller directement à Jérusalem 382
383
Tournoi
386
lêtes à Olifierne pour le prochain mariage de Marados et de Florie
392
Florie reconnaît Godefroid quelle na jamais vu
398
Opinion de Corbarant
404
Réponse de Florie
410
Marcus fils du Soudan
416
Godefroid est blessé
422
Harpin avoue la vérité
428
Godefroid prend congé
432
Cornumarant devine que le duc de Bouillon a été à la joute 458
439
Godefroid raconte aux princes croisés ses aventures à Olifierne
445
Leurs démonstrations pieuses à la vue de la cité sainte
451
Gornumarant tire le premier
467
tant de dommage
479
Jonas de Césarée
487
GuillaumeleBatard roi dAngleterre
495
Esclamart de la Mecque et Marbrun dAfrique
501
Gracien dAcre prend part à lartifice des croisés
504
Les parents de Goulias fondent sur Corbarant et sa troupe au Val de Salorie
506
Invocation
510
Beau mouvement de Baudouin
516
Alexandre et Octavien
522
Turquant livre à Cornumarant la lettre dont il est porteur
528
prend de loin la troupe du soudan pour des ennemis
529
La lettre de Florie est envoyée à Godefroid pour lattirer dans une embuscade
550
Thibaut de Laon Alory dAlençon Thibaut de SaintTrond
556
Dévouement de Galeran Galerant dAndrehem chevalier de Flandre 354
558
KilidgeAslan i
565
Garcion dAntiochc
577
Richard de Caumont
580
Invocation
581
xxiv
584
Son retour
586
Léveque de Liège
587
73

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 20 - Élals sont iiicertaius. paternelles ne l'entraînèrent à la mollesse, ni la puissance de ses parens ne l'induisit dans l'orgueil. Dès son adolescence il surpassait les jeunes gens par son adresse dans le maniement des armes , les vieillards par la gravité de ses mœurs, donnant tantôt aux uns, tantôt aux autres, de nouveaux exemples de vertu. Dès cette époque, observateur assidu des préceptes de Dieu, il s'appliquait avec le plus grand soin à recueillir tout ce qu'il apprenait, et à mettre...
Page lxx - Mineure, et tout le pays depuis Damas et la côte de la mer jusqu'à Jérusalem et jusqu'à l'Arabie , s'étaient mis en mouvement pour attaquer les chrétiens.
Page lv - Sire, dist Robins, vos dites voir ; car il en est bien tans., — , Robin, dist li chevaliers, puis ke tu es si tangres ke ma fille fust mariée, elle sera asés tosmariée, se tu t'i acordes., — ,Ciertes, sire, dist Robins, je m'i acorderai volentiers., — , Le me creantes-tu ensi?
Page clxxvi - ... des Druses, et qui s'était infatuée de leurs idées, avait, comme l'on sait, dans sa cour un cheval tout préparé pour le Mahdi, qui est ce même personnage apocalyptique, et qu'elle espérait accompagner dans son triomphe. On sait que ce vœu a été déçu. Cependant le cheval futur du Mahdi, qui porte sur le dos une selle naturelle formée par des replis de la peau, existe encore et a été racheté par un des cheiks druses. Avons-nous le droit de voir dans tout cela des folies ? Au fond,...
Page lxviii - MOli, i". mage. Moi, si je meurs, personne au monde ne me pleurera. Je monterai, beau sire, et à la grâce de Dieu ! » Le comte Robert le regarde, le prend dans ses bras, le hisse sur l'échelle et fait un signe de croix.
Page lxv - Ils recevaient une solde de la caisse générale des croisés , et , dès qu'ils étaient en état d'acheter des armes et des habits, leur roi les reniait pour ses sujets et les faisait entrer dans un corps de l'armée. Cette mesure, en arrachant les vagabonds à une oisiveté dangereuse, en fit d'utiles auxiliaires. Comme ils étaient accusés de violer les tombeaux et de se nourrir de chair humaine , ils inspiraient une grande horreur aux infidèles , et leur seul aspect mettait en fuite les défenseurs...
Page ci - En effet il ne s'agit de rien moins que d'un duel avec le diable ; car, pour le poè'te, le serpent et Satanas, c'est tout un '. Aussi le chevalier succombe-t-il dans son entreprise à laquelle l'ont décidé des motifs trop mondains. Le serpent l'engloutit dans sa grand gueule béante. Il a beau se réclamer de Dieu à ses derniers moments. Ses cris se perdent dans l'air et vont seulement annoncer son Irépas à son frère Baudoin.
Page lxv - Les mendiants mêmes et les vagabonds, dont la multitude enfantait le désordre et multipliait les périls de la guerre, furent alors employés aux travaux du siége, et servirent sous les ordres d'un capitaine qui prenait le titre de roi truand, ou roi des gueux. Ils recevaient une solde de la caisse générale des croisés, et, dès qu'ils étaient en état d'acheter des armes et des habits, leur roi les reniait pour ses sujets et les faisait entrer dans un corps de l'armée. Cette mesure , en...
Page lxx - ... id quod pendebat. Parum panis comedebat, sed quartam partem arietis, aut gallinas duas, aut anserem unum, aut spatulam porcinam, aut pavonem, aut leporem integrum, una vice edebat. Modicum vini aqua limphati sobrie bibebat. Tantae erat fortitudinis , quod militem armatum super equum sedentem a vertice capitis usque ad bases , simul cum equo, uno ictu propria spatha secabat. Quatuor etiam ferraturas equorum simul manibus facile extendebat. Militem armatum stantem super palmam suam a terra usqiK...

Bibliographic information