Satires de Juvénal, Volume 2

Front Cover
Impr. d'A. Delalain, 1816

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 206 - Consul Ne placeat, curru servus portatur eodem. Da nunc et volucrem, sceptro quae surgit eburno, Illinc cornicines, hinc praecedentia longi Agminis officia et niveos ad fraena Quirites, 45 Defossa in loculis quos sportula fecit amicos.
Page 134 - Catinensi pumice lumbum squalentes traducit avos emptorque veneni frangenda miseram funestat imagine gentem? tota licet veteres exornent undique cerae atria, nobilitas sola est atque unica virtus.
Page 32 - Audio, quid veteres olim moneatis amici: Pone seram, cohibe: sed quis custodiet ipsos Custodes ? cauta est et ab illis incipit uxor.
Page 437 - ... mêmes tours, à l'abri des mêmes portes. Mais de nos jours plus d'accord règne entre les serpents. La bête féroce reconnaît et épargne son espèce. Quand vit-on le lion le plus fort égorger un autre lion ? Dans quelle forêt le sanglier...
Page 217 - Déjà il est maître de l'Italie ; et pourtant il veut pénétrer plus avant : « Soldats, dit-il, nous n'avons rien fait, si nous ne brisons les portes de Rome, si je n'arbore les drapeaux de Carthage au milieu du quartier de Suburre. » O la belle figure , le beau modèle à peindre , que ce général borgne monté sur sa bête de Gétulie ! Mais le dénoûment, quel est-il?
Page 18 - Formosam, nisi quae de Tusca Graecula facta est, De Sulmonensi mera Cecropis? omnia graece, Quum sit turpe magis nostris nescire latine.
Page 159 - Apis, se connaît à de certaines marques ; son poil est noir ; il porte sur le front une marque blanche et triangulaire, sur le dos la figure d'un aigle, sous la langue celle d'un escarbot, et les poils de sa queue sont doubles.
Page 459 - La coutume de brûler les corps était presque générale chez les Grecs et chez les Romains. Elle a précédé, chez les premiers, le temps de la guerre de Troie. Il ne faut pourtant pas s'imaginer que c'ait été la plus ancienne, même chez ces peuples. « La première manière d'inhumer, dit Cicéron, est celle dont se sert Cyrus dans Xénophon; le corps est ainsi rendu à la terre, et il est couvert du voile de sa mère.
Page 459 - C'est le premier des patrices Cornéliens à qui on ait élevé un bûcher. » L'usage de brûler les corps et celui de les inhumer ont subsisté à Rome dans le même temps. « L'usage de les brûler n'est pas, dit Pline, fort ancien dans cette ville. Il doit son origine aux guerres que nous avons faites dans des contrées éloignées : comme on y déterrait nos morts, nous prîmes le parti de les brûler.
Page 202 - Gangen, pauci dignoscere possunt Vera bona atque illis multum diversa, remota Erroris nebula. Quid enim ratione timemus Aut cupimus ? quid tam dextro pede concipis, ut te Conatus non...

Bibliographic information