Le Conservateur

Couverture
A. Michel, 1988 - 299 pages
0 Avis
Mehring, homme d'affaires prospère, n'a d'évidence jamais pensé à remettre en question les privilèges que lui assure sa position d'homme blanc dans un pays de Noirs. Ni sa maîtresse, féministe et gauchiste, ni son fils, étudiant et pacifiste, ne peuvent le comprendre, encore moins ébranler ses convictions. Ce qu'il éprouve pour la ferme qu'il vient d'acheter, ce sentiment inaliénable de propriété, personne ne peut ni le lui contester ni le lui retirer : ni Jacobus, le métayer noir, ni les hommes qui cultivent ses cent soixante hectares au Transvaal, ni les fermiers Boers pour qui Mehring n'est qu'un amateur, ni les Indiens qui tiennent le magasin général, encore moins les cent cinquante mille Noirs qui vivent dans le township entre la ferme et la ville. Le Conservateur est le portrait étonnant d'un homme qui personnifie tous les paradoxes du statu quo : calculateur et tolérant, il aime le pouvoir mais comprend qu'on s'y oppose ; défenseur des valeurs d'argent et de rentabilité, il ne peut résister au charme puissant d'un pays insaisissable, à cette terre d'Afrique à la beauté singulière et envoûtante qui par-delà le destin des individus attire et fascine.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Le conservateur

Avis d'utilisateur  - Nikoz - Babelio

Le conservateur par Nadine Gordimer Un roman politique et militant peut-il être merveilleux? oui! Consulter l'avis complet

Informations bibliographiques