La Guinée peut-elle être changée?

Front Cover
L'Harmattan, 2010 - Guinea - 203 pages
0 Reviews
Je suis arrivé pour la première fois à Paris en 1950. J'avais 14 ans et j'étais sujet français. Les années suivantes, j'ai eu l'occasion de suivre les débats passionnés de mes aînés au sein de la FEANF (Fédération des Etudiants d'Afrique Noire en France). A cette époque déjà, le mot d'ordre était : L'indépendance immédiate des colonies, ceci avant même l'avènement du général de Gaulle en 1958. J'ai également été témoin de la visite historique du général à Conakry le 25 août 1958. J'étais devenu, entre temps, citoyen français. De retour au pays en 1964 comme citoyen guinéen, j'ai eu à assumer pendant la Première République les fonctions de directeur général de l'aviation civile pendant huit années, suivies par huit autres années de prison politique au Camp Boiro. Au cours de la Deuxième République, j'ai eu le privilège de servir mon pays à de très hautes fonctions au sommet de l'Etat pendant douze ans. Finalement, j'ai aussi vécu la nuit du 22 décembre 2008 avec la disparition du Président Lansana Conté et la prise du pouvoir du CNDD le lendemain. Témoin privilégié du cinquantenaire, j'ai donc successivement connu : l'enthousiasme de l'étudiant, l'engagement et le patriotisme du haut cadre administratif et la lourde responsabilité du gestionnaire de l'Etat. Avec cet ouvrage, j'ai essayé non pas de justifier mais de trouver quelques pistes de réflexion pour expliquer les raisons du rendez-vous manqué, car il faut reconnaître que le cinquantenaire a été un échec. Toutefois, malgré tout, je fais confiance au peuple de Guinée car non seulement il peut, mais il a le devoir de se ressaisir.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Related books

Bibliographic information