Pologne, Volume 4 (Google eBook)

Front Cover
1888 - Poland
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Common terms and phrases

Popular passages

Page 206 - Pologne, l'intention de Sa Majesté est que tous ses ambassadeurs et ministres au dehors lui apportent au retour de leurs emplois une relation exacte de ce qui se passera de plus important dans les négociations qu'ils auront conduites, de l'état des cours et des pays où ils auront servi, des cérémonies qui s'y observent soit dans les entrées, soit dans les audiences ou dans...
Page 206 - Portugal, l'intention de Sa Majesté est que tous ses Ambassadeurs et Ministres au dehors lui apportent au retour de leurs emplois une relation exacte de ce qui se sera passé de plus important dans les négociations qu'ils auront conduites, de l'état des Cours et des Pays où ils auront servi, des cérémonies qui s'y observent, soit dans les entrées, soit dans les audiences ou dans...
Page 206 - ... du génie et des inclinations des Princes et de leurs Ministres et enfin de tout ce qui peut donner une connoissance particulière des lieux où ils auront été employés et des personnes avec lesquelles ils auront négocié.
Page 171 - Nimègue f donne à tous ceux qui y sont compris, cette demande a paru d'autant plus captieuse à Sa Majesté que dans le même temps l'Empereur n'omet rien pour porter tous les princes de l'Europe à s'armer contre la France 2, et que cette assurance verbale et sous condition dont on témoigne vouloir se contenter donneroit moyen de réussir dans les ligues qu'elles poursuivent, sous prétexte que les armes de Sa Majesté ne seroient plus retenues que par le faible obstacle d'une condition incertaine....
Page iii - Légers, insouciants, prodigues, les Polonais aimaient par-dessus tout le plaisir et y sacrifiaient tout. L'hiver, quand la neige qui couvrait le sol rendait les communications faciles, de riches traîneaux volaient sur la plaine glacée, portant la noblesse de château en château aux fêtes et aux festins. On dépensait sans compter.
Page 161 - montant pour le comte dudit roi à 40 000 livres et à 300 000 pour celui dudit sieur Morsztyn, mais comme Sa Majesté a nommé des commissaires de son conseil pour examiner cette affaire, elle a satisfait à ce que ledit roi désiroit d'elle à cet égard.
Page 167 - Pologne, mais môme que si le cas de sa mort arrivoit avant qu'il ait pu faire élire le prince son fils pour son successeur, ledit électeur emploiera conjointement avec Sa Majesté tous ses soins et tout le crédit qu'il a par ses amis en Pologne, pour procurer l'élection de ce prince. Sa Majesté permet à ses ambassadeurs de se servir de tous ces moyens et raisons pour faire voir à la reine de Pologne que son véritable intérêt est de se désister d'une demande qui ne peut être agréable...
Page 197 - Contenus comme les partis sous sa main royale, ses trois fils, ne pouvant se combattre hautement, se haïrent : ce fut une de ces haines fraternelles dont parle Tacite. Au sortir du berceau, ils n'étaient déjà plus des frères; c'étaient des compétiteurs. Le roi vivant, sa famille, la Pologne et l'Europe disputaient son héritage. Lui-même, l'œil fixé sur le vide qu'il laisserait au sein de sa malheureuse patrie , n'était occupé qu'à le remplir. Du milieu de ses chagrins domestiques ,...
Page lxxxii - Pologne était à coup sûr fatale et peut-être même méritée. Leur effort désespéré a fait que l'histoire même ne peut rester impassible devant cette agonie d'un peuple. Le secret des sympathies persistantes pour la Pologne, c'est le tressaillement douloureux que le sort de ce pays éveillera toujours dans le cœur de ceux qui aiment leur patrie1.
Page lxxiv - Leurs divisions, sources de tant de guerres, ont servi jusqu'à présent de contre-poids à leur grandeur naturelle, et ce sera par une intelligence parfaite qu'elles maintiendront désormais la supériorité qui leur appartient au-dessus de tant de puissances qui...