Ahmed Sékou Touré, 1922-1984: 1956-1958 (chapitres 20 à 30): le député Français Sékou Touré conduit la Guinée à l'independance, et seduit en premier les pays communistes

Front Cover
L'Harmattan, 2009 - Guinea - 265 pages
0 Reviews
Le diplomate français André Lewin, qui était au début des années 70 porte-parole du secrétaire général de l'ONU, a négocié, comme envoyé spécial des Nations Unies, la normalisation des relations diplomatiques entre la Guinée et la France, intervenue le 14 juillet 1975. Il a ensuite été ambassadeur de France à Conakry jusqu'en 1979, et n'a cessé depuis lors de s'intéresser à ce pays. Il entretenait des relations confiantes et même amicales avec Ahmed Sékou Touré, président de la Guinée de 1958 à 1984. Il lui a consacré une thèse de doctorat d'histoire, soutenue en 2008 à l'Université d'Aix-en-Provence. Le deuxième tome de cette biographie débute avec l'élection de Sékou Touré comme député à l'Assemblée nationale, se poursuit avec ses activités de syndicaliste africain, détaille ensuite sa marche vers le pouvoir, avec son rôle à la tête du vice-conseil de gouvernement de la Guinée établi par la Loi-Cadre Defferre, avec le retour aux affaires du général de Gaulle et la préparation de la Constitution de la Ve République, le face-à-face entre les deux hommes à Conakry, le rejet par le peuple guinéen de la Communauté française, la proclamation de l'indépendance et les débuts du nouvel Etat, ainsi que l'établissement des premiers liens avec les pays communistes.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Bibliographic information