Études sur Colbert: ou Exposition du système d'économie politique suivi en France de 1661 à 1683, Volume 1 (Google eBook)

Front Cover
Guillaumin, 1856 - France - 436 pages
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Related books

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 300 - J'attrape le bout de l'année. Chaque jour amène son pain. - Eh bien ! que gagnez-vous, dites-moi, par journée ? - Tantôt plus, tantôt moins : le mal est que toujours, (Et sans cela nos gains seraient assez honnêtes), Le mal est que dans l'an s'entremêlent des jours Qu'il faut chômer : on nous ruine en fêtes. L'une fait tort à l'autre, et monsieur le curé De quelque nouveau saint charge toujours son prône.
Page 273 - Canal; car celles qu'on s'était imaginées étaient avec des obstacles insurmontables de rétrogradations de rivières et de machines pour élever les eaux. Aussi croyez que ces difficultés ont toujours causé le dégoût, et reculé l'exécution de l'ouvrage. Mais aujourd'hui, Monseigneur, qu'on trouve des routes aisées et des rivières qui peuvent être aisément détournées de leurs anciens lits, et conduites dans ce nouveau Canal par pente naturelle, et de leur propre inclination, toutes...
Page 19 - I1 est certain que tant plus elle sera facilement entendue et conduite par moindre nombre de personnes, tant plus elle approchera de la perfection. Il en arrivera encore un autre avantage au roi et à l'État, qui est qu'un moindre nombre d'officiers consommera moins d'appointements.
Page 265 - ... qu'un si grand nombre d'impositions ne causât beaucoup de désordres et que les marchands pussent en avoir assez de connaissance pour en démêler la confusion, et beaucoup moins leurs facteurs, correspondants et voituriers...
Page 30 - ... depuis plusieurs années dans la dispensation de nos finances, ont produit tous les maux que nos peuples ont soufferts, et causé les surcharges extraordinaires que l'on a esté obligé de faire sur eux pour subvenir aux besoins pressans de l'Estat...
Page 23 - Sadite Majesté se réserve .à elle seule la signature de toutes les ordonnances concernant les dépenses comptables et les comptans, tant pour dépenses secrètes que pour remises, intérêts et autres de toute nature. Les états de distribution des...
Page 143 - ... cadastre, en état de fixer une juste égalité de contribution à la taille, au sou la livre, entre toutes les provinces; 3° il facilitait la seconde répartition de la quote-part de chaque Généralité sur toutes les Élections; 4° il mettait fin aux frais qui se payaient sous prétexte des assemblées et des voyages dans les provinces pour procéder aux assiette et département de la taille ; 5° les préposés au département...
Page 230 - Angleterre, paieront la douane étrangère double. « 11 est encore défendu à tous vaisseaux qui ne seront pas anglais, et conformes aux règles, ci-dessus exprimées, de charger quoi que ce soit dans un port d'Irlande ou d'Angleterre pour le porter en aucun...
Page 46 - ... prison des Princes. M. le duc d'Orléans rompit cela et dit que la Reine avoit accepté les propositions, par lui à Sa Majesté envoyées, selon qu'il les avoit faites en Parlement, dès le cinq, par les gens du Roi, puis le six et le neuf par soi-même, et qu'à cet effet Sa Majesté avoit 1 . De par les Prévôts des Marchands et Échevins de la ville de Paris. M. le Président de Guénegaud, colonel, nous vous prions de mander à tous capitaines de votre colonelle qu'ils envoient leurs officiers,...

Bibliographic information