Les catholiques intransigeants en France

Front Cover
Harmattan, 2002 - Catholics - 404 pages
0 Reviews
Le catholicisme est divisé, depuis la Révolution française, entre les libéraux, partisans de se réconcilier avec les idées modernes, et les intransigeants qui rejettent la modernité et se caractérisent par l'acceptation de tout l'enseignement de l'Eglise. Le sociologue et historien Emile Poulat soutient que l'Eglise catholique est par nature intransigeante. D'autres auteurs prétendent que, depuis Vatican II, l'intransigeantisme n'est plus le cadre structurant des rapports entre l'Eglise et le monde et que le concile a permis de réconcilier l'Eglise avec la modernité. Pourtant, les intransigeants, loin d'être une force négligeable réductible à ce qui est appelé l'intégrisme, représentent une fraction active de l'Eglise de France même s'ils sont divisés en fonction de leurs comportements religieux et de leurs préférences liturgiques entre traditionalistes, charismatiques et restitutionnistes. L'importance et le dynamisme des catholiques intransigeants, comme leur accord avec leur hiérarchie et le soutien qu'ils reçoivent de celle-ci, laissent à penser que l'intransigeantisme demeure le mode de relation majeur entre le monde profane et l'Eglise malgré Vatican Il. Il n'est d'ailleurs pas exclu que l'intransigeantisme soit l'identité même du catholicisme.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Bibliographic information